Poste d'observation, dit tour génoise, dit tour de Losse

Désignation

Dénomination de l'édifice

Poste d'observation

Appelation d'usage

Tour de Losse ; tour génoise

Titre courant

Poste d'observation, dit tour génoise, dit tour de Losse

Localisation

Localisation

Corse ; Haute-Corse (2B) ; Cagnano

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Capobianco

Lieu-dit

Losse

Références cadastrales

1860 F 594, 2010 F 402

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 16e siècle, 1er quart 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1599, 1978

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La construction de cette tour littorale au lieu-dit "Cala di Losse" projetée en 1598 comme le fait apparaître un document des archives de Gênes complété des plans dressés par l'architecte Marco Clemente (Gênes - Archivio di Stato - Fonds Corsica - Liasse 530. cf. A. M. Graziani "Les tours génoises"), est toujours en projet en 1599, comme le met à nouveau en lumière la documentation (Gênes - Archivio di Stato - Fonds Corsica - Liasse 886). Edifiée peu de temps après aux frais de toutes les communautés du Cap Corse en raison de son "utilité publique" (sic), elle est mentionnée sur le rapport de visite des tours de Corse effectuée par le commissaire Sebastiano Spinola en 1617 et est gardée par deux "torregiani" payés par les habitants de Cagnano (Gênes - Archivio di Stato - Fonds Corsica - Liasse 887). En 1667, elle ne dispose "d'aucune arme d'aucune sorte" comme le révèle l'état des pièces d'artillerie dans les tours de la juridiction du Cap Corse dressé à cette date (Gênes - Archivio di Stato - Fonds Corsica - Liasse 887). L'édifice a été remis aux services des domaines par les services des Ponts et Chaussées, le 12 octobre 1896 puis vendu à un habitant de Porticciolo, en 1913. La même année, il fût racheté par le professeur Ambrosi, qui confia à la Société des Sciences Historiques et Naturelles de la Corse. La tour a été restaurée entre 1978 et 1980.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon, enduit

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Terrasse

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice de plan centré, de 14 mètres de haut et d'environ 7 mètres de diamètre, couvert d'une terrasse protégée par une couronne de mâchicoulis surmontée d'un parapet. Sa base talutée se développant jusqu'au cordon, abrite dans l'épaisseur de ses murs une citerne voûtée en berceau, alimentée par les eaux pluviales collectées sur la terrasse. Elle est surmontée de la salle des gardiens de la tour, "les torregiani", elle-même voûtée en berceau, éclairée par une porte et deux baies et distribuée par une échelle mobile. La terrasse, desservie par un escalier ménagé dans l'épaisseur de la paroi ou par une échelle, est dépourvue de guette ou "guardiola". L'entresolement de la salle est postérieur à l'époque génoise.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1926/12/17 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Cette tour de défense, restaurée en 1978, est aujourd'hui la mieux conservée du Cap Corse. Elle présente ainsi un intérêt historique et architectural de premier ordre.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Ciavatti Jean-Charles, Nigaglioni Michel-Edouard, Mattei Maurice, Mattei Albert, Liccia Jean-Christophe, Fideli Marie-Antoinette

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine Villa Ripert - 1, cours Général Leclerc - 20000 Ajaccio - 04.95.10.98.22/04.95.10.98.23

1/3
poste d'observation, Tour de Losse
poste d'observation, Tour de Losse
© Association Petre Scritte
Voir la notice image