Poste d'observation, tour génoise de Padulella

Désignation

Dénomination de l'édifice

Poste d'observation

Appelation d'usage

Tour génoise, tour de Padulella

Titre courant

Poste d'observation, tour génoise de Padulella

Localisation

Localisation

Corse ; Haute-Corse (2B) ; San-Nicolao

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Castagniccia

Lieu-dit

Padulella

Références cadastrales

1982 A 503

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 16e siècle, 4e quart 16e siècle, 4e quart 17e siècle, 3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1565, 1582, 1760

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Description historique

La tour de Padulella dont l'ingénieur au service de Gênes, Geronimo da Levanto, suggère la construction en 1550 (Archives d'Etat de Gênes - Fonds Primi Cancellieri - Liasse 1679) a été érigée dans les années immédiatement postérieures. Elle est soumise en 1565 aux attaques des troupes de Sampiero Corso en lutte contre Gênes. Celles-ci s'en emparent et l'incendient si l'on en croit le rapport adressé au Sénat de Gênes par Stefano Doria (Archives d'Etat de Gênes - Fonds Corsica - Liasse 505). Elle est reprise quelques jours plus tard par les génois et remise en état. En 1582, elle est à nouveau l'objet d'une importante campagne de restauration (Archives d'Etat de Gênes - Fonds Corsica - Liasse 520). Gardée par deux soldats, comme cela apparaît notamment dans l'état des tours de la Corse dressé par des officiers génois en 1617 (Archives d'Etat de Gênes - Fonds Corsica - Liasse 887) , elle est remise en état par les notables et hommes d'affaires de Battisti entre 1684 et 1688, période au cours de laquelle le Sénat de Gênes leur confie, en échange, le privilège d'en nommer les gardiens (Archives d'Etat de Gênes - Fonds Corsica - Liasse 890). En 1760, la "Sérenissime République" envisage de renforcer les défenses de ce poste soumis aux attaques répétées des troupes de Pascal Paoli, en lutte contre Gênes depuis 1755, et confie le soin à l'ingénieur Domenico Policardi d'en dresser les plans (Archives d'Etat de Gênes - Fonds Archivio Segreto - Liasse 2133). Les sources ne nous permettent pas de savoir si ce projet a été exécuté. En 1764, afin de la soustraire définitivement aux assauts ennemis, Gênes ordonnera de la détruire en la faisant miner.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, moellon, brique, galet

Typologie de plan

Plan centré

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Terrasse

Commentaire descriptif de l'édifice

Originellement, édifice de plan centré, couvert d'une terrasse protégée par une couronne de mâchicoulis surmontée d'un merlon. Détruit.

État de conservation (normalisé)

Détruit

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hauss Alain, Pianelli Marie-Françoise

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine B.P. 215 - 20187 Ajaccio Cedex 1 - 04.95.50.38.06/04.95.50.38.07