Église paroissiale Saint-Pierre

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pierre

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pierre

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Forciolo

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Santa-Maria-Siché

Références cadastrales

1986 C 145

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age, 1ère moitié 17e siècle, 18e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1872

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Paoli Antoine (maître maçon)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Ce lieu de culte, élevé à la fin du Moyen Age sous le vocable Sainte-Marie, est décrit dans le rapport de visite apostolique effectuée par Monseigneur Mascardi en 1587. Annexe de l'église paroissiale Saint-Pierre de Forciolo, dite aussi Saint-Pierre de Panicali, cet édifice modeste à nef unique, au sol en terre battue, dépourvu de fenêtres, comporte un maître-autel cantonné de deux petits autels latéraux dédiés à saint Barthélémy et à saint Roch, note le prélat. Erigée en paroissiale au début du 17e siècle et revêtue du titre de l'ancienne cure, éloignée des habitations et devenue simple bénéfice champêtre, la nouvelle église Saint-Pierre est l'objet d'une importante campagne de travaux marquée, entre autre, par l'érection d'une chapelle latérale dédiée au Rosaire. De nouveaux remaniements caractérisés, notamment, par l'élévation, en pendant, d'une seconde chapelle latérale dédiée à saint Roch, ont lieu au cours du 18e siècle. De 1808 à 1871, l'édifice est en mauvais état, comme le souligne la documentation d'archives. En 1872, un important chantier de restauration, confié au maître maçon Antoine Paoli, est entrepris. Son achèvement, nécessitant le concours financier du Ministère des Cultes, aura lieu en 1878, quelques mois après la mort du maître d'oeuvre, tombé d'un échafaudage (A.D. Corse-du-Sud - 2 O 117/1). Au 20e siècle, l'église fera l'objet de multiples travaux d'entretien. La tour clocher a été construite, pour sa part, au cours du troisième quart du 19e siècle et dotée de trois cloches postérieurement à 1870.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse mécanique

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice de plan en croix latine, à chevet plat, formé d'une nef unique et d'un transept couverts d'un berceau continu. Choeur voûté d'arêtes. Présence d'une tour clocher à baie libre, en pierre de taille.

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail

Indexation iconographique normalisée

Saint Pierre

Protection

Référence aux objets conservés

IM2A000348, IM2A000961, IM2A000967, IM2A000963, IM2A000964, IM2A000962, IM2A000965, IM2A000347, IM2A000966

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Comiti Pierre

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine B.P. 215 - 20187 Ajaccio Cedex 1 - 04.95.50.38.06/04.95.50.38.07