église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Désignation

Dénomination

Église paroissiale

Vocable

Saint-Jean-Baptiste

Titre courant

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Localisation

Localisation

Corse 2A Coti-Chiavari

Aire d'étude

Santa-Maria-Siché

Référence cadastrale

1994 B 399

Milieu d'implantation

En village

Historique

Datation des campagnes principales de construction

Limite 19e siècle 20e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

4e quart 20e siècle

Datation en années

1902

Justification de la datation

Daté par source

Justification de l'attribution

Attribué par source

Commentaire historique

Dès 1883, le conseil municipal de Coti-Chiavari émet le voeu de reconstruire l'église paroissiale devenue insuffisante pour la population qui ne cesse de croître depuis la création de la commune en 1852 et dont le recensement de 1881 fait état de 1842 habitants. Mentionnée sur le cadastre de 1846, érigée en succursale en 1855 (A.D.2A : 2 V 14) , l'ancienne église ne mesure en effet que 11, 20 m de longueur sur 4, 30 m de largeur et 3, 70 m sous charpente (sic). La fragilité des murs ne pouvant autoriser un agrandissement, il est décidé de construire un nouvel édifice à l'emplacement de l'ancien. Le projet est confié à l'agent voyer Jean-Dominique Castagnoni qui achève de dresser les plans et devis le 15 avril 1889. Le 2 mai 1891, le Comité des édifices diocésains demande à l'architecte d'apporter quelques modifications au plan initial : la surface du choeur doit être réduite ainsi que la hauteur de la nef qui pourrait en outre être couverte par un plafond fixé aux entraits de la charpente. Le projet corrigé est remis à la mairie le 14 août (A.D.2A : 2 O 098/2). Si la date de début des travaux n'est pas connue, il semble que le gros oeuvre est achevé en 1902 comme le précise le curé Cerati dans un rapport destiné à l'Evêché en 1905 date à laquelle la somme des travaux exécutés s'élève à 12 570 francs à savoir 4000 francs d'un secours accordé par l'Etat, 3756 francs de la commune et 4814 francs de la fabrique (Archives diocésaines). Le restant des travaux à faire est évalué à 5000 francs, toujours d'après Cerati. Il s'agirait plus vraisemblablement d'achat de mobilier comme le maître-autel qui est alors en bois et sans valeur (sic). Reprise de la façade et réfection des toitures à la fin du 20e siècle.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Granite, pierre de taille

Matériau de la couverture

Tuile creuse mécanique

Parti de plan

Plan allongé

Vaisseau et étage

1 vaisseau

Type et nature du couvrement

Voûte en berceau, à lunettes

Type de la couverture

Toit à longs pans, appentis

Commentaire description

Edifice de plan allongé à chevet plat formé d'une nef à vaisseau central et à chapelles latérales voûtés en berceau à lunettes. Le choeur est formé d'une seule travée voûtée en berceau à lunettes. Tour-clocher demi-hors-oeuvre à la chambre des cloches à baies libres cintrées, sommée d'un pyramidion.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, vitrail (étudié dans la base Palissy)

Représentation

Dieu le Père ; Saint-Esprit : colombe ; Cène ; saint Jean-Baptiste ; Evangéliste ; Le Tétramorphe ; symbole christique : Sacré-Coeur ; symbole : religion chrétienne : calice ; ornement à forme architecturale ; ornement à forme géométrique ; ornement à forme végétale

Etat de conservation

Remanié

Protection

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM2A000951, IM2A000955, IM2A003099, IM2A003101, IM2A000953, IM2A003100, IM2A000952, IM2A003102

Statut juridique

Statut de la propriété

Propriété de la commune

Références documentaires

Date d'enquête

2002 ; 2010

Crédits

© Inventaire général, © Collectivité Territoriale de Corse

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bernard Guillaume, Comiti Pierre, Fideli Marie-Antoinette

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Dossier

Dossier individuel

Dossier adresse

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine Villa Ripert - 1, cours Général Leclerc - 20000 Ajaccio - 04.95.10.98.22/04.95.10.98.23