Église paroissiale Saint-Spiridion dite église grecque

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Spiridion

Appelation d'usage

Église grecque

Titre courant

Église paroissiale Saint-Spiridion dite église grecque

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Cargèse

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Deux-Sevi (Les)

Références cadastrales

1983 F 108

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle ; 4e quart 19e siècle ; 2e quart 20e siècle ; 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1854 ; 1870 ; 1886 ; 1930 ; 1987

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source ; attribution par tradition orale

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Simeoni, évêque, préfet de la congrégation de la Propagande (donateur)

Description historique

Dédiée à Saint-Spiridion, évêque chypriote du 3e siècle et patron des marins, cette église a remplacé la chapelle établie en 1775 dans l'une des maisons de la colonie grecque. Sa construction, sur les plans de l'agent voyer en chef Charles Vellut commence en 1854. Interrompue en 1866 par suite de l'épuisement des ressources du conseil de fabrique, elle reprend en 1870, sous la direction de l'agent voyer en chef Marsili et s'achève en 1872. L'iconostase séparant la nef du sanctuaire, exécutée dans un atelier romain pour l'église du monastère basilien Santa Maria di Grotta Ferrata (Rome) , sur les dessins de l'architecte romain Busiri Vici, a été offerte à l'église grecque de Cargèse, par le Préfet de la Congrégation "Propaganda Fide", Mgr Siméoni, en 1886. Le décor peint en trompe-l'oeil a été exécuté par le peintre russe Nicolas Ivanoff. Le nouveau décor, réalisé à partir de 1987, est l'oeuvre d'un groupe de peintres sous la direction de G. Drobot.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite ; moellon ; enduit partiel

Matériaux de la couverture

Tuile creuse mécanique

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice de plan allongé, au chevet à pans coupés, formé d'une nef unique éclairée par des fenêtres hautes et séparée d'un choeur par une iconostase. Voûtes d'ogives en couvrement. Campanile octogonal sommé d'un lanternon, en encorbellement sur l'élévation antérieure.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Indexation iconographique normalisée

Scène : religion chrétienne ; Dieu le Père ; Christ ; Vierge ; saint ; ornement à forme architecturale ; ornement à forme géométrique ; ornement à forme végétale ; lune

Description de l'iconographie

Terre

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1990/06/30 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Classement par arrêté du 30 juin 1990

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Affectataire de l'édifice

Clergé

Conditions d'ouverture au public

Utilisation cultuelle

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1990

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mattioli Mauricette ; Fideli Marie-Antoinette

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine B.P. 215 - 20187 Ajaccio Cedex 1 - 04.95.50.38.06/04.95.50.38.07

1/6