moulin à papier du Hilliguet, puis de Kerisole, puis usine de papeterie dite Papeteries de Kerisole, actuellement Papeteries de Mauduit

Désignation

Dénomination

moulin à papier, usine de papeterie

Appellation et titre

Moulin à papier du Hilliguet, puis de Kerisole, puis usine de papeterie Papeteries de Kerisole ; Papeteries de Mauduit

Titre courant

moulin à papier du Hilliguet, puis de Kerisole, puis usine de papeterie dite Papeteries de Kerisole, actuellement Papeteries de Mauduit

Localisation

Localisation

Bretagne 29 Quimperlé

Aire d'étude

Quimperlé

Lieu-dit

Kerisole

Référence cadastrale

1981 AD 1-11

Milieu d'implantation

en ville

Cours d'eau

L'Isole

Parties non étud

bief de dérivation, atelier de fabrication, entrepôt industriel, magasin industriel, bâtiment administratif d'entreprise, logement d'ouvriers, logement de contremaître, logement patronal, stade

Historique

Datation des campagnes principales de construction

19e siècle, 20e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Personnalitées

Georget Julien-François (commanditaire)

Commentaire historique

Le site est composé de deux parties distinctes, Kerisole au nord et Le Combout au sud, avec des moulins, puis des sites industriels indépendants jusqu´en 1880. Les deux moulins du Combout, dont un à papier, appartiennent en 1780 à Julien-François Georget ; les bâtiments figurent sur le cadastre de 1825. Au milieu du 19e siècle, la minoterie du Combout est la plus considérable de la ville ; un second moulin fait fonctionner une scierie et une féculerie. Au milieu du 19e siècle, le comte Du Couëdic achète le moulin du Hilliguet situé sur la rive gauche de l´Isole (commune de Tréméven) et fait construire, sur un site vierge, un nouveau moulin à papier appelé Kerisole. En 1855, Kerisole est racheté, puis agrandi, par Joseph de Mauduit qui en fait une des plus importantes usines à papier du département. C´est sous l´impulsion de son fils, Henry de Mauduit, que l´entreprise s´agrandit, notamment par l´acquisition des moulins du Combout. Les bâtiments et les machines sont remplacés à la fin du 19e siècle, époque de la construction de logements de direction et d´agents de maîtrise. Les années 1925-1930 sont caractérisées par le renouveau des installations techniques, les travaux d´irrigation et de voirie et la construction de logements ouvriers et d´un terrain de sport. Des bâtiments construits à la fin du 19e siècle, seuls subsistent, bien que transformés, un bâtiment administratif à Kerisole ainsi que l´ancien logement de direction au Combout. En 1995, le complexe industriel, entièrement reconstruit à l'époque contemporaine, occupe un site de 80 ha et l'entreprise compte 1000 employés.

Description

Source de l'énergie

énergie hydraulique, produite sur place, énergie électrique, produite sur place

Protection

Intérêt de l'oeuvre

à étudier, à signaler

Observations

Couvrant une période de plus de deux siècles, cette usine à papier est un témoin majeur de l´histoire et de l´architecture industrielles de Quimperlé, dans un site qui évolue sans cesse au gré des modernisations successives. Etablissement artisanal devenu entreprise multinationale, ces papeteries font partie des lieux de mémoire les plus emblématiques du patrimoine industriel du Finistère.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Douard Christel

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel