Cathédrale Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cathédrale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Titre courant

Cathédrale Notre-Dame

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Eure-et-Loir (28) ; Chartres ; 16 cloître Notre-Dame

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (cloître) 16

Références cadastrales

1985 AB 23

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Sacristie ; crypte ; salle capitulaire ; chapelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

10e siècle ; 1ère moitié 11e siècle ; 12e siècle ; 13e siècle ; 14e siècle ; 1er quart 15e siècle ; 1er quart 16e siècle ; 1ère moitié 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source ; attribution par travaux historiques

Description historique

La fondation de la cathédrale de Chartres est très ancienne. Au cours du haut Moyen-Age, cinq édifices au moins, dont il ne reste que quelques vestiges, se sont probablement succédé sur l'emplacement de l'actuelle cathédrale. Elle est citée pour la première fois en 743 après sa destruction par les Wisigoths, et à nouveau détruite et reconstruite après les mises à sac de 858 et 962 et l'incendie du 7 septembre 1020. L'évêque Fulbert (1006-1028) lui donne son essor après ce dernier incendie. La construction d'une crypte en forme de fer à cheval, implantée au-dessus du caveau Saint-Lubin de l'édifice édifié autour de l'An mil, est achevée en 1024 et l'église supérieure est dédicacée en 1037 après la mort de Fulbert. En 1134, une tour indépendante (sorte de campanile) couronnée d'un clocher en bois est élevée au nord-ouest ; puis entre 1142 et 1150, devant l'église de Fulbert, la façade occidentale avec le portail Royal, surmonté de trois baies. Une seconde tour pourvue d'une flèche en pierre est terminée vers 1170. En 1194, un violent incendie détruit presque entièrement l'édifice à l'exception de la crypte, des deux tours et de la façade occidentales. La cathédrale est immédiatement relevée et, en 1221, les chanoines s'installent dans le nouveau choeur. La consécration a lieu le 24 octobre 1260 sous le vocable de l'Assomption de Notre-Dame. Entre 1270 et 1280, la sacristie est adjointe sur le flanc nord. En 1323, débute la construction de la salle capitulaire des chanoines, dirigée par Huguet d'Ivry, au sud-est du chevet ; puis au-dessus de celle-ci, entre environ 1327 et 1356, celle de la chapelle Saint-Piat, destinée à accueillir les reliques du saint. A partir de 1417, la chapelle de Vendôme est élevée par Geoffroy Sevestre entre deux contreforts du bas-côté sud de la nef. Le clocher nord conçu par Jehan de Beauce en remplacement du beffroi en bois est terminé en 1513. L'incendie du 4 juin 1836 détruit la charpente et la toiture en plomb mais l'intérieur de l'édifice est préservé. Les travaux de restauration sont achevés en 1841 et la cathédrale est couverte d'une charpente en fer et fonte et d'une toiture en plaques de cuivre. 

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire (moellon)

Matériaux de la couverture

Cuivre en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées ; élévation ordonnancée ; élévation ordonnancée sans travées

Typologie de couverture

Flèche en maçonnerie ; flèche polygonale ; toit à deux pans

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Gros-oeuvre et pavement en calcaire de Berchères, sculptures extérieures de la façade en pierre de Chantilly, au nord et au sud en pierre de Vernon-sur-Eure, voûtains en tuffeau, charpente métallique et couverture en plaques de cuivre.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; vitrail

Indexation iconographique normalisée

Vie du Christ ; vie de la Vierge ; personnage biblique ; personnage profane ; saint ; évangéliste, apôtre, ange ; roi ; ornement végétal ; acanthe ; ornement animal

Description de l'iconographie

Les portails et porches sont entièrement sculptés de reliefs sur les tympans, linteaux, trumeaux et voussures, et présentent des statues-colonnes dans les ébrasements. Façade occidentale. Portail occidental dit portail Royal. Portail de l'Apocalypse au centre, portail de l'Ascension au nord, portail de l'Incarnation au sud. La galerie supérieure déroule une suite de seize statues de rois de France, héritiers des rois de Juda, placées sous des arcatures trilobées. Le pignon est orné d'une Vierge à l'Enfant encadrée par deux anges et, à sa pointe, du Christ Glorieux. Bras sud du transept. Protégés par des porches qui en prolongent le programme sculpté : portail du Jugement Dernier au centre, portail des Confesseurs à l'est et portail des Martyrs à l'ouest. La galerie supérieure offre une suite discontinue de dix-huit statues de rois placées sous de hauts dais pyramidaux. Bras nord du transept. De même protégés par des porches : portail du Triomphe de la Vierge au centre, portail de l'Incarnation à l'est, portail de l'Ancien Testament à l'ouest. Les culées des arcs-boutants de la nef portent des statues d'évêques placées dans des niches. Le clocher de la tour sud ou clocher Vieux est à décor d'écailles ; la flèche de la tour nord ou clocher Neuf est de style Gothique flamboyant. A l'intérieur de l'édifice, les chapiteaux des colonnes et des piles offrent une ornementation végétale (feuilles d'eau nervurées terminées en bouton, feuilles de chêne) ; un chapiteau à décor de basilics affrontés surmonte l'arcade d'accès à la salle basse de la tour nord. Les chapiteaux des tours et du revers de la façade occidentale sont ornés de feuilles d'acanthe.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1862 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Liste de 1862. Inscription en 1979 par l'UNESCO sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité.

Référence aux objets conservés

IM28000393 ; IM28000469 ; IM28000475 ; IM28000391 ; IM28000394 ; IM28000397 ; IM28000468 ; IM28000473 ; IM28000464 ; IM28000472 ; IM28000404 ; IM28000466 ; IM28000467 ; IM28000409 ; IM28000392 ; IM28000396 ; IM28000463 ; IM28000465 ; IM28000476 ; IM28000406 ; IM28000471 ; IM28000474 ; IM28000405 ; IM28000461 ; IM28000390 ; IM28000407 ; IM28000470 ; IM28000395 ; IM28000398 ; IM28000460 ; IM28000399 ; IM28000408 ; IM28000462 ; IM28000094 ; IM28000137 ; IM28000161 ; IM28000165 ; IM28000181 ; IM28000247 ; IM28000096 ; IM28000097 ; IM28000102 ; IM28000121 ; IM28000136 ; IM28000147 ; IM28000163 ; IM28000179 ; IM28000235 ; IM28000301 ; IM28000100 ; IM28000104 ; IM28000125 ; IM28000128 ; IM28000144 ; IM28000196 ; IM28000306 ; IM28000312 ; IM28000517 ; IM28000519 ; IM28000520 ; IM28000115 ; IM28000143 ; IM28000180 ; IM28000186 ; IM28000187 ; IM28000308 ; IM28000309 ; IM28000099 ; IM28000131 ; IM28000200 ; IM28000310 ; IM28000314 ; IM28000105 ; IM28000109 ; IM28000114 ; IM28000123 ; IM28000245 ; IM28000313 ; IM28000339 ; IM28000098 ; IM28000113 ; IM28000130 ; IM28000162 ; IM28000188 ; IM28000303 ; IM28000117 ; IM28000118 ; IM28000142 ; IM28000205 ; IM28000209 ; IM28000246 ; IM28000304 ; IM28000095 ; IM28000120 ; IM28000132 ; IM28000185 ; IM28000207 ; IM28000213 ; IM28000252 ; IM28000253 ; IM28000316 ; IM28000521 ; IM28000101 ; IM28000160 ; IM28000175 ; IM28000231 ; IM28000315 ; IM28000515 ; IM28000116 ; IM28000119 ; IM28000145 ; IM28000189 ; IM28000302 ; IM28000516 ; IM28000110 ; IM28000122 ; IM28000177 ; IM28000214 ; IM28000518 ; IM28000103 ; IM28000126 ; IM28000164 ; IM28000174 ; IM28000176 ; IM28000311 ; IM28000107 ; IM28000183 ; IM28000184 ; IM28000190 ; IM28000197 ; IM28000124 ; IM28000129 ; IM28000208 ; IM28000211 ; IM28000300 ; IM28000305 ; IM28000112 ; IM28000127 ; IM28000134 ; IM28000178 ; IM28000182 ; IM28000192 ; IM28000202 ; IM28000210 ; IM28000307 ; IM28000191 ; IM28000201 ; IM28000249 ; IM28000166 ; IM28000218 ; IM28000241 ; IM28000242 ; IM28000248 ; IM28000266 ; IM28000267 ; IM28000273 ; IM28000141 ; IM28000153 ; IM28000167 ; IM28000170 ; IM28000255 ; IM28000270 ; IM28000297 ; IM28000318 ; IM28000320 ; IM28000327 ; IM28000332 ; IM28000333 ; IM28000150 ; IM28000172 ; IM28000194 ; IM28000199 ; IM28000217 ; IM28000224 ; IM28000232 ; IM28000262 ; IM28000263 ; IM28000281 ; IM28000288 ; IM28000138 ; IM28000152 ; IM28000169 ; IM28000203 ; IM28000226 ; IM28000236 ; IM28000243 ; IM28000268 ; IM28000279 ; IM28000294 ; IM28000299 ; IM28000154 ; IM28000195 ; IM28000229 ; IM28000233 ; IM28000278 ; IM28000284 ; IM28000285 ; IM28000290 ; IM28000334 ; IM28000133 ; IM28000135 ; IM28000140 ; IM28000148 ; IM28000198 ; IM28000216 ; IM28000230 ; IM28000260 ; IM28000283 ; IM28000286 ; IM28000331 ; IM28000342 ; IM28000106 ; IM28000155 ; IM28000261 ; IM28000275 ; IM28000291 ; IM28000328 ; IM28000479 ; IM28000111 ; IM28000151 ; IM28000158 ; IM28000206 ; IM28000228 ; IM28000237 ; IM28000337 ; IM28000340 ; IM28000341 ; IM28000159 ; IM28000220 ; IM28000280 ; IM28000317 ; IM28000319 ; IM28000324 ; IM28000338 ; IM28000478 ; IM28000513 ; IM28000139 ; IM28000149 ; IM28000168 ; IM28000222 ; IM28000234 ; IM28000239 ; IM28000244 ; IM28000265 ; IM28000272 ; IM28000477 ; IM28000346 ; IM28000348 ; IM28000352 ; IM28000345 ; IM28000347 ; IM28000351 ; IM28000349 ; IM28000354 ; IM28000350 ; IM28000353 ; IM28000146 ; IM28000157 ; IM28000173 ; IM28000215 ; IM28000225 ; IM28000227 ; IM28000259 ; IM28000277 ; IM28000293 ; IM28000323 ; IM28000326 ; IM28000335 ; IM28000343 ; IM28000514 ; IM28000108 ; IM28000193 ; IM28000204 ; IM28000212 ; IM28000223 ; IM28000256 ; IM28000287 ; IM28000292 ; IM28000171 ; IM28000221 ; IM28000240 ; IM28000282 ; IM28000322 ; IM28000156 ; IM28000251 ; IM28000254 ; IM28000257 ; IM28000264 ; IM28000271 ; IM28000274 ; IM28000289 ; IM28000296 ; IM28000298 ; IM28000325 ; IM28000336 ; IM28000344 ; IM28000219 ; IM28000238 ; IM28000250 ; IM28000258 ; IM28000269 ; IM28000276 ; IM28000321 ; IM28000330 ; IM28000420 ; IM28000425 ; IM28000448 ; IM28000487 ; IM28000493 ; IM28000508 ; IM28000510 ; IM28000428 ; IM28000437 ; IM28000507 ; IM28000422 ; IM28000440 ; IM28000444 ; IM28000450 ; IM28000482 ; IM28000492 ; IM28000496 ; IM28000499 ; IM28000411 ; IM28000412 ; IM28000419 ; IM28000421 ; IM28000434 ; IM28000452 ; IM28000426 ; IM28000483 ; IM28000489 ; IM28000417 ; IM28000423 ; IM28000431 ; IM28000443 ; IM28000454 ; IM28000455 ; IM28000484 ; IM28000509 ; IM28000414 ; IM28000436 ; IM28000442 ; IM28000480 ; IM28000501 ; IM28000503 ; IM28000504 ; IM28000427 ; IM28000432 ; IM28000459 ; IM28000488 ; IM28000491 ; IM28000505 ; IM28000329 ; IM28000446 ; IM28000449 ; IM28000490 ; IM28000498 ; IM28000410 ; IM28000441 ; IM28000458 ; IM28000497 ; IM28000512 ; IM28000416 ; IM28000418 ; IM28000430 ; IM28000435 ; IM28000481 ; IM28000494 ; IM28000502 ; IM28000413 ; IM28000429 ; IM28000439 ; IM28000445 ; IM28000447 ; IM28000456 ; IM28000457 ; IM28000486 ; IM28000500 ; IM28000415 ; IM28000424 ; IM28000438 ; IM28000451 ; IM28000485 ; IM28000511 ; IM28000433 ; IM28000453 ; IM28000495 ; IM28000506

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Choeur ; clocher ; clôture de choeur ; crypte ; porche ; trésor ; élévation ; pavillon ; vaisseau ; charpente métallique ; portail ; voûte ; flèche en couverture

Observations concernant la protection de l'édifice

Edifice majeur de l'histoire de l'architecture gothique. Emploi systématique des arcs-boutants, sculpture des porches et des portails, ensemble remarquable de vitraux

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jouanneaux Françoise

Cadre de l'étude

Opération ponctuelle

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Centre-Val de Loire - Service régional de l'Inventaire - 6 rue de la Manufacture 45000 Orléans – 02.38.70.25.06

1/113