Chapelle Notre-Dame de Montaucivey

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Appelation d'usage

Notre-Dame de Montaucivey

Titre courant

Chapelle Notre-Dame de Montaucivey

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Rougemont

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rougemont

Lieu-dit

Montaucivey

Références cadastrales

2009 D 349, 350

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1855

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, daté par source

Auteur de l'édifice

Painchaux Francis (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Pour avoir épargné les habitants de Rougemont du choléra, l'abbé Claude Joseph Mourand, curé de Rougemont de 1824 à 1865, décide d'élever avec l'aide des habitants une chapelle en l'honneur de Notre-Dame. Les plans sont demandés à l'architecte bisontin Francis Painchaux (1825-1871). La chapelle est bénite le 26 juin 1855 comme l'indique une pierre inserrée sur la façade antérieure de l'édifice. Celui-ci est dominé par une statue de la Vierge de l'Immaculée Conception en fonte doré offerte par la municipalité à la suite d'une délibération du conseil municipal le 6 mai 1856. Du 13 au 15 août 1955, l'abbé Gauthier organise des festivités pour le centenaire de la chapelle comme le rappelle la plaque en tôle émaillée fixée sur le portail. Le 27 février 1987, le conseil municipal décide la restauration de l'édifice. Les travaux sont confiés à une entreprise locale Rougemont Entreprise.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile en écaille

Typologie de plan

Plan massé

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle, de plan centré à chevet plat et aveugle, est réalisée à partir de moellons calcaires qui d'après l'abbé Gauthier ("Rougemont et ses souvenirs", 1955) proviendraient de la carrière ouverte à proximité de la chapelle. Seuls les encadrements de baies sont en grès. Le toit, à deux longs pans et croupe, est couvert de tuiles en écaille.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Immaculée Conception

Protection

Référence aux objets conservés

IM25005170

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane, Jacques Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/6
chapelle Notre-Dame de Montaucivey
chapelle Notre-Dame de Montaucivey
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image