Hôtel Perreney de Grosbois

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Perreney de Grosbois ; Lycée Louis Pasteur

Destination actuelle de l'édifice

Lycée

Titre courant

Hôtel Perreney de Grosbois

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 9 rue Girod de Chantrans

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon centre

Canton

Besançon centre ville

Lieu-dit

Saint-Jacques (îlot)

Adresse de l'édifice

Girod de Chantrans (rue) 9

Références cadastrales

1833 K2 216, 386, 1974 AW2 108

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Communs, logement, jardin, cour

Références de l'édifice de conservation

IA25001100

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 18e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source, attribution par travaux historiques

Description historique

En 1698, le collège des Jésuites voisin achetait l'ancienne demeure avec verger et jardin de Mr de Buthier dite aussi de la Charité, car au 17e siècle, elle avait appartenu aux directeurs de l'hôpital Saint-Jacques. Au 18e siècle, l'hôtel était loué par les jésuites à des particuliers. En 1735, menaçant ruine, il est reconstruit par l'architecte Jacques-François Tripard. Dans la 2e moitié du siècle, il est occupé par la famille Perreney de Grosbois (qui a donné son nom à l'hôtel bien qu'elle n'en soit pas propriétaire). Il a d'abord été habité par Jean-Claude Nicolas, premier président au parlement de Franche-Comté entre 1761 et 1786, puis par son fils Claude-Irénée, également premier président au parlement entre 1786 et 1790. Ils y réalisèrent des aménagements intérieurs dans les années 1765. La cour des écuries, autour de laquelle étaient situées les remises et écuries et qui était située devant le bâtiment des communs a disparu, l'emprise du jardin est toujours lisible, mais a été progressivement occupé par des bâtiments liés au lycée Pasteur. Les pièces du rez-de-chaussée de l'hôtel servent actuellement de salles de classe.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel est constitué d'un logis principal et d'un bâtiment de communs parallèles séparés par une cour et bâtis perpendiculairement à la rue. Un passage cocher voûté d'arêtes traverse le bâtiment des communs. Chacun des deux bâtiments est distribué par un escalier dans-oeuvre, celui du logis principal est en maçonnerie avec une rampe en fer forgé. Sur la façade postérierue de ce logis est située une grande terrasse délimitée par un muret derrière lequel s'étendait l'ancien jardin.

Commentaires d'usage régional

Hôtel entre cour et jardin

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/12/27 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du corps de logis et du bâtiment des communs ; allée cochère du bâtiment des communs ; dans le corps de logis : escalier avec sa rampe en fer forgé, salle avec lambris et cheminée au rez-de-chaussée, salon avec son décor et cheminée en marbre de la pièce à l'étage : classement par arrêté du 17 décembre 1996

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Lambris

Observations concernant la protection de l'édifice

Situé dans une position peu courante, le long d'une petite voie non lotie, l'hôtel s'est développé sur une longue parcelle parallèle à la rue, d'où une composition d'ensemble inhabituelle avec deux bâtiments construits perpendiculairement à cette rue. Le décor intérieur d'origine de certaines pièces lambrissées a été conservé.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Mis à disposition de la Région Franche-Comté

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'éducation nationale

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Roussel Christiane

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (demeures bisontines)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00