Château dit pavillon Renaissance

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Appelation d'usage

Pavillon Renaissance

Titre courant

Château dit pavillon Renaissance

Localisation

Localisation

Aquitaine 24 Bourdeilles

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Val de Dronne

Canton

Brantôme

Références cadastrales

1843 C1 57, 1978 C1 143

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Parc

Nom de l'édifice

Ensemble castral

Référence de l'édifice de conservation

IA24001108

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 16e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Montbron Jacquette de (commanditaire)

Description historique

On attribue à Jacquette de Montbron, dame de Bourdeilles et de la Tour-Blanche, épouse du sénéchal André de Bourdeille, la conception du château Renaissance construit sur l'emplacement de l'ancien château baronnial. Erigé entre 1588 et 1598, année du décès de Jacquette de Montbron, le château reste inachevé : l'aile projetée du côté est pour prolonger le château n'a pas été réalisée. On observe quelques ajouts au cours du 20e siècle, notamment les merlons sur trois élévations.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château se compose d'un corps de logis rectangulaire à deux étages de pierre de taille sous un comble bas couvert par un toit à croupes protégé par de la tuile creuse. Les élévations, adoptant un appareillage régulier, sont rythmées par des fenêtres droites ou à meneaux. L'édifice est couronné d'un parapet à merlons décoratifs, dont seuls ceux de l'élévation septentrionale existaient à l'origine. La moitié nord de l'élévation orientale est accolée d'un pavillon abritant un vestibule et l'escalier. Cette adjonction utilise le vocabulaire ornemental propre à la Renaissance, contrastant avec l'austérité des autres élévations. Ainsi, ce sont trois ordres de pilastres avec chapiteaux et frises traitées différemment (métopes et triglyphes, strigiles, feuillages) qui soulignent cette partie de l'édifice. A l'est, des pierres d'attente rappellent qu'un autre logis, qui devait profiter de la vue sur la vallée, était prévu. Le pavillon d'escalier est percé d'une porte en plein-cintre ouvrant sur un couloir voûté distribuant toutes les pièces. Ce plan est repris à tous les étages ; ainsi, au rez-de-chaussée, le couloir sépare d'une part, du côté nord, la "salle d'armes" et la "chambre à alcôve" et d'autre part, du côté sud, deux appartements (aujourd'hui la chapelle et la bibliothèque) constitués d'une pièce principale desservant deux petits cabinets et les latrines. Au premier étage, le salon d'apparat au décor peint dit "salon doré" constitue la pièce maîtresse du château. Le même parti architectural est repris de l'autre côté de la galerie de distribution. Précédant les combles, le deuxième étage abrite la "chambre Charles Quint".

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Description littéraire de l'iconographie

Les peintures du plafond et des boiseries du "salon doré" sont attribuées à Ambroise Le Noble, artiste au service des Bourdeille vers 1644 et ayant travaillé à Fontainebleau.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1919/02/25 : classé MH

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Becker Line

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02