manoir dit la Mazilière

Désignation

Dénomination

manoir

Appellation et titre

la Mazilière

Titre courant

manoir dit la Mazilière

Localisation

Localisation

Aquitaine 24 Chenaud

Aire d'étude

Val de Dronne

Canton

Saint-Aulaye

Lieu-dit

le Logis

Référence cadastrale

1833 A1 26, 1982 ZH 42, 44

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

chai, logement, pigeonnier, écurie, grange, étable à vaches, ferme, puits

Historique

Datation des campagnes principales de construction

15e siècle, 16e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

18e siècle

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Edifice non documenté dont les parties les plus anciennes semblent dater de la fin du Moyen Age. Au 16e siècle, le logis est agrandi vers le sud, puis de nouveau au 18e siècle, époque à laquelle l'ensemble est complété de nombreuses dépendances. Depuis le début du 19e siècle, le bâti a été largement modifié comme le prouvent les plans du cadastre napoléonien.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon, enduit, pierre de taille

Matériau de la couverture

ardoise, tuile creuse, tuile plate

Vaisseau et étage

1 étage carré

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans, pignon découvert, toit à longs pans brisés, croupe, toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie, en charpente

Commentaire description

Le manoir est composé de plusieurs corps de logis de tailles et d'époques différentes. Le corps central du 16e siècle est surmonté d'un toit très pentu, à pignons découverts, couvert en tuile plate. Ce corps est jouxté au nord d'un organe de communication couvert en tuile creuse, le reliant à la tour d'escalier au toit en pavillon. Celle-ci possède encore l'amorce d'un escalier à vis en maçonnerie, se poursuivant en charpente. Au sud, dans le prolongement du corps central, s'élève un corps de logis dont les ouvertures s'alignent en travées. La toiture, brisée et à croupe est couverte en ardoise. A l'ouest, les bâtiments agricoles s'organisent autour d'une cour au centre de laquelle se situe le puits.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2000

Crédits

© Inventaire général, © Conseil général de la Dordogne

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Marabout Vincent

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional d'Aquitaine - Service chargé de l'inventaire 54, rue Magendie 33077 Bordeaux Cedex - 05.57.95.02.02