Moulin de Chenaud, actuellement maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin

Appelation d'usage

Moulin de Chenaud

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Moulin de Chenaud, actuellement maison

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Chenaud

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Val de Dronne

Canton

Saint-Aulaye

Lieu-dit

Le Logis

Références cadastrales

1833 A1 19-20, 1982 ZH 40

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Dronne

Partie constituante non étudiée

Grange, logis

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Sous l'Ancien Régime, le moulin de Chenaud était lié à la demeure du Logis située non loin en amont. A l'origine, c'était un moulin à farine et à huile de type moulin-nef avec étrave et roues latérales comme le laisse supposer le plan du cadastre napoléonien. A cette époque, le moulin est accompagné de bâtiments agricoles et d'un logis aujourd'hui détruit. Au début des années 40, le frère de Marcel Aymé transforme l'ensemble en lieu de villégiature. Les roues à aubes disparaissent au profit d'une turbine utilisée pour la production d'électricité. Le moulin est relié aux bâtiments agricoles, alors transformés, pour former un seul corps de logis. Vers 1942, Alix Aymé réalise la peinture murale visible dans la partie du moulin aménagée en bar. Dans les années 80, une aile en retour d'équerre est ajoutée à l'ensemble.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile creuse mécanique, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur, escalier droit, en charpente

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Turbine hydraulique, générateur, énergie électrique, produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Les anciens bâtiments agricoles transformés en habitation et le moulin se développent selon un plan rectangulaire, perpendiculairement à la Dronne. La machinerie de 1940 est encore en place et en bon état. Des éléments antérieurs, il ne reste que le rouet de l'ancien moulin et quelques meules éparpillées dans le jardin.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Indexation iconographique normalisée

Scène

Description de l'iconographie

La peinture murale réalisée par Alix Aymé au rez-de-chaussée du moulin, représente une scène champêtre.

Commentaires d'usage régional

Moulin à étrave

État de conservation (normalisé)

Remanié

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Marabout Vincent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37