Château de la Rigale

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Appelation d'usage

Château de la Rigale

Titre courant

Château de la Rigale

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Villetoureix

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Val de Dronne

Canton

Ribérac

Lieu-dit

La Rigale

Références cadastrales

1819 B 460, 1994 B2 409

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Haut-Empire, 2e moitié 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

16e siècle, 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le château de la Rigale s'est constitué autour des vestiges d'une cella gallo-romaine. Celle-ci, construite vers le 2e siècle de notre ère, est une réplique à moindres dimensions de la tour de Vésone (Périgueux). Elle est aménagée en habitation dès le 16e siècle. Au 17e siècle, les seigneurs de Beaupoil de Saint-Aulaire font édifier le corps de logis attenant à la tour. Celui-ci était agrémenté d'une galerie aujourd'hui disparue. Aux 19e et 20e siècles, la château de la Rigale, alors propriété des Abzac de Ladouze, des Beauroyre et des Roquemaurel, subit quelques aménagements comme l'ajout de lucarnes, d'un escalier monumental, de meneaux sur les baies de la tour et de porte-fenêtres sur les façades. Le domaine appartient actuellement à la famille de Castellane.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, petit appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans brisés, croupe brisée, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre, escalier tournant, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice constitué des vestiges d'un temple gallo-romain aménagé en tour d'habitation à trois niveaux, accoté à l'est d'un corps de logis rectangulaire. La tour, en petit appareil et assises de briques, est coiffée d'un toit conique en tuiles plates. Le logis est couvert d'une toiture brisée avec terrasson en tuile creuse et brisis en tuile plate et recevant les lucarnes des combles.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1905/05/22 : classé MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Tour gallo-romaine

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Marabout Vincent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37