Tannerie Corneille, actuellement maison

Désignation

Dénomination

Tannerie

Appellation et titre

Tannerie Corneille

Destinations successives et actuelle

Maison

Titre courant

Tannerie Corneille, actuellement maison

Localisation

Localisation

Bretagne 22 Dinan

Aire d'étude

Côtes-d'Armor

Canton

Dinan

Adresse

Petit Fort (rue du) 49, 51

Référence cadastrale

1811 A1 800

Milieu d'implantation

En ville

Parties non étud

Atelier de fabrication, pièce de séchage, logement patronal

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle

Datation en années

1889

Justification de la datation

Daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

En 1889, Pierre Corneille, tanneur, fait édifier un séchoir à peau près de la maison pour laquelle il s'est porté acquéreur en 1867. La maison située sur la parcelle voisine (A 184) est transformée en tannerie. Durant toute son activité, la tannerie sera dirigée par la famille Corneille passant ainsi de père en fils. Le 2 janvier 1905, les frères Corneille, Charles et Francis, constituent une société en nom collectif qui a pour objet l'exploitation d'un fonds de commerce de tannerie, corroierie et de cuirs en poils. Cette société est inscrite sous la raison sociale Corneille frères. Le capital social, fixé à 32 000 francs, regroupe les marchandises (cuirs dans les séchoirs, cuirs en fosses, cuirs en travail et en magasins) , le matériel technique et l'argent en caisse. La famille Corneille est propriétaire d'un second établissement industriel : une fabrique d'extraits tanniques ouverte en 1892, située sur la rive droite du port de Dinan, à Lanvallay (22) , et transformée en tannerie en 1907. En 1934, la tannerie, le séchoir et le magasin du 49, rue du Petit Fort sont en ruines ; vendu en 1936 par Charles Corneille, le site est réhabilité et transformé en habitations en 1960 par Raymond Leboulanger, la parcelle étant divisée en deux (49 et 51 rue du Petit Fort).

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

Granite, moellon, bois, pan de bois

Matériau de la couverture

Ardoise

Parti de plan

Plan rectangulaire régulier

Vaisseau et étage

2 étages carrés, étage en surcroît

Type de la couverture

Croupe, toit conique

Commentaire description

Edifié en moellons de granite, le séchoir de la tannerie Corneille présente une façade antérieure sur rue qui mêle différents matériaux. De plan rectangulaire, il compte deux étages carrés et un étage en surcroît couvert d'un toit à croupe en ardoises. Deux petits toits coniques coiffent chacun une baie qui perce l'étage en surcroît. Ce dernier, ainsi que le second, présentent une façade antérieure constituée d'abat-vents mobiles qui signalent ainsi la présence du séchoir de la tannerie. Ces claire-voies, organisées par travées, sont séparées de poteaux dont certains ont été remplacés par des colonnes en bois, cannelées, et présentant un chapiteau proche de l'ordre corinthien avec des feuilles d'acanthe. Le premier étage, partiellement recouvert d'enduit, est, quant à lui, en pan de bois, alors que le rez-de-chaussée est entièrement bâti en pierres de taille en granite.

Etat de conservation

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

Propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2002

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Dossier

Dossier individuel

Visite guidé

ARRDT_DINAN

Dossier adresse

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67