Église paroissiale Saint-Jean-de-Narosse

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Jean-de-Narosse

Titre courant

Église paroissiale Saint-Jean-de-Narosse

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Santenay ; route de Saint-Jean

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Adresse de l'édifice

Saint-Jean (route de)

Références cadastrales

2011 AI 92

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle, 4e quart 15e siècle, 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1603

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Construite à partir de 1220 dans la partie de Santenay appelée alors Narosse, maintenant Santenay-le-Haut, Saint-Jean n'est à l'origine qu'une chapelle et ne devint église paroissiale que vers 1270. Elle est alors formée d'une nef flanquée de deux collatéraux en style roman tardif, avec un choeur plat surmonté d'un clocher à peigne. Vers 1480, le mur du choeur et des collatéraux est démoli pour permettre la construction d'un nouveau choeur complété par deux chapelles latérales qui seront consacrées le 7 octobre 1490 (voir la croix de consécration dans la chapelle droite). L'église est peinte à fresque. Il reste de ce décor dans le collatéral de gauche une figuration de Saint-Michel terrassant le Dragon. (…) Après la Révolution, l'église recevra un ensemble de statues en bois polychromes des 15e et 16e siècles provenant de la chapelle Saint-Martin-des-Champs détruite à cette époque. La construction de Notre-Dame-du-Rosaire à Santenay-le-Bas entraîna la fermeture de Saint-Jean au culte, le 27 octobre 1892. L'église sera classée Monument historique en 1928. Plusieurs chantiers de restauration, dont le dernier s'est achevé en 2004, ont permis de lui redonner son aspect du 15e siècle. (Source : Plaque d'information de l'église Saint-Jean-de-Narosse ; "Eglise paroissiale Saint-Jean-de-Narosse", Canton de Nolay architectures et oeuvres d'art exposition Nolay, syndicat d'initiative, juillet-août 1981, Dijon : Secrétariat régional de l'Inventaire général)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit partiel

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture, tuile plate

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice approximativement orienté, de plan en croix latine, situé à l'écart du village, au fond d'une comble, avec cimetière attenant au nord et à l'est. Nef à trois travées flanquée de deux bas-côtés de largeur inégale. Travée d'avant-choeur accostée de deux chapelles saillantes formant un faux-transept ; choeur à deux travées et abside à trois pans. Clocher de plan carré. Sacristie adossée au pan droit du chevet. Toits à longs-pans, en appentis, à croupe et en pavillon couverts de laves ou de tuiles plates. Baies rectangulaires, en plein cintre avec ébrasements, en arc brisé, à abat-sons et jours rectangulaires. A l'est, le portail d'entrée à voussure plein cintre, avec ébrasements à ressauts, surmonté d'un tympan avec arc trilobé, est protégé par un vaste porche en bois à deux versants de tuiles plates.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1928/01/21 : classé MH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55