Chapelle dite des Secours

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Catherine ; Saint-Denis

Titre courant

Chapelle dite des Secours

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Auxey-Duresses ; route de Moulins-à-Bâle

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Lieu-dit

Melin

Adresse de l'édifice

Moulins-à-Bâle (ancienne route de)

Références cadastrales

2010 AS 30

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 13e siècle 14e siècle, 15e siècle

Description historique

Selon Armand Veau, la chapelle de Melin pourrait avoir été construite dès la fin du 13e siècle ou au début du 14è, notamment en raison de la présence de seigneurs à Melin à cette époque (Huguenin de Melin); ce que confirme la Commission départementale des antiquités de Côte-d'Or en 1927 : A Melin, une ancienne chapelle du XIIIe siècle, actuellement abandonnée, mais conservant encore sa porte d'entrée, est ornée à son pignon d'une intéressante fenêtre tréflée. La paroisse de ce hameau ne fut rattachée à Auxey qu'en 1609 et A. Veau détaille la situation paroissiale conflictuelle de la chapelle au cours du 17e siècle. En 1880, elle est devenue chapelle de secours. En ruine, la chapelle dédiée à sainte Catherine, patronne de Melin, a été remplacée par une chapelle moderne, dédiée à saint Louis, qui est dans le jardin potager du château de Melin et qui appartient à M. de Monthelie, propriétaire du château (probablement IA 21004751). En 1929-1930, sa réouverture engendra sa restauration. Gaston Gresset, architecte à Beaune, fut chargé des travaux (archives municipales).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette chapelle, de plan rectangulaire, à chevet plat, se trouve en bordure de route. La porte de la façade principale à deux vantaux et à linteau en accolade est surmontée d'un arc de décharge. Au dessus, une baie en arc brisé éclaire la nef. Une croix en fer forgé et un campanile en métal se trouvent sur le faîte du toit. L'édifice est couvert d'un toit à deux pans en tuiles mécaniques avec une cheminée en briques. Le chevet plat est éclairé par une baie en arc brisé. Au sud, trois baies éclairent la nef : deux jours en archère encadrent une baie rectangulaire. Au nord, une seule baie rectangulaire. Les chaines d'angle et encadrements des baies sont en pierre de taille. La toiture a été rehaussée.A l'intérieur, le sol de la nef en béton dessine des losanges. Le plafond est lambrissé, en forme de carène et renforcé par trois entraits en bois. L'ensemble est recouvert d'un badigeon blanc-crème. Les ouvertures sont soulignés par un liseré rouge. Deux marches mènent à l'autel. Au sud, un lavabo liturgique est formé d'un demi-hexagone, légèrement saillant et en pierre rose. Au nord, relié à la cheminée, on trouve un poêle ainsi qu'une niche fermée par une porte en bois et faisant office de sacristie. A gauche de l'entrée, un bénitier avec cuve en métal.

Protection

Référence aux objets conservés

IM21013338

Observations concernant la protection de l'édifice

Edifice religieux particulièrement modeste, se fondant dans le paysage urbain du hameau.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique (?)

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2017

Date de rédaction de la notice

2018

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lallement Aurélie, Malherbe Virginie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (patrimoine religieux de la Côte de Beaune)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

chapelle Sainte-Catherine et Saint-Denis
chapelle Sainte-Catherine et Saint-Denis
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image