Barrage du réservoir de Grosbois (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Barrage

Titre courant

Barrage du réservoir de Grosbois (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Grosbois-en-Montagne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

Grosbois

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Digue, vanne, aqueduc, déversoir de superficie

Nom de l'édifice

Réservoir de Grosbois

Références de l'édifice de conservation

IA21003859

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1841

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Description historique

Le réservoir de Grosbois (1830-1838) a été conçu par les ingénieurs des Ponts et Chaussée Bonnetat et Lacordaire. Etabli en travers de la vallée de la Brenne, affluent de l'Armançon, c'est un barrage rectiligne dont la digue en maçonnerie mesure de 550 m de long. Cette dernière a été renforcée par 7 contreforts en 1840, puis par 2 autres aux extremités en 1852. De 22,50 m à l'origine, sa hauteur de retenue fut réduite à 19,50m en 1895 après la rupture brusque du barrage de Bouzey dans les Vosges, accident qui avait provoqué 87 morts. Un contre-réservoir, destiné à contrebalancer la poussée amont par une poussée aval, a été construit en 1900-1905 par les ingénieurs Galliot et Cléry. Le talus de sa digue en terre de 395 m fut refait entre 1922 et 1924 et sa partie basse fut consolidée par un enrochement. L'ensemble fut renforcé en 1948. (Sources : Archives nationales, F14 12521, F14 13039 ; Archives départementales de la Côte-d'Or XIII S 1 a / 40, XIII S 1 a / 52 ; Ecole nationale des Ponts et Chaussées, fonds ancien, ms. 320 = Baumgarten. Résumé des observations du mouvement du barrage de Grosbois 1852-1856 ; Guenot, "La stabilité des digues du réservoir et du contre-réservoir de Grosbois alimentant le canal de Bourgogne", Annales des ponts et chaussées, 1949, t. IV, p. 467-491. Bibliographie sélective : Jean-François Bligny, Le sommet du canal de Bourgogne. Pouilly-en-Auxois : Office de tourisme du Canton de Pouilly-en-Auxois, [1998], p. 25 ; Jean-Louis Bordes, Les barrages-réservoirs : du milieu du XVIIIe siècle au début du XXe siècle en France, Paris : Presses de l'Ecole nationale des ponts et chaussées, 2005 ; A. Desaunais, "Le canal de Bourgogne et son trafic", Etudes rhodaniennes, t. 4, 1928, p. 115-125 ; "L'alimentation en eau du canal de Bourgogne", Le Bon pays d'Auxois, bulletin de l'Association Connaissance et tradition, n° 1, 1994, p. 50-57).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Commentaire descriptif de l'édifice

Le barrage du réservoir de Grobois est constitué de plusieurs éléments. 1- Une digue établie à travers la vallée de la Brenne et construite en maçonnerie de chaux. Elle est longue de 550 mètres et mesure près de 29 mètres de haut. Dans sa partie basse, sept arcs-boutant en maçonnerie stablise l'ouvrage du côté de sa face aval. Ils sont complétés par neuf contreforts sur la même face. 2 - La tour de prise d'eau en maçonnerie. Elle est constituée de quatre vannes superposées permettant l'alimentation d'une galerie souterraine directement reliée à la tour de prise d'eau du contre-réservoir (IA21004577). Elle est par ailleurs surmontée d'un petit local construit en pierre de taille et offrant à l'extérieur un décor de pilastres d'ordre dorique et à fût trapézoïdal. 3 - La décharge de fond ou aqueduc de vidange, reliée elle-aussi par une galerie souterraine à la tour de prise d'eau du contre-réservoir. 4 - Le déversoir ou "évacuateur de crue" permettant d'évacuer le trop-plein du réservoir dans le contre-réservoir au moyen de deux pertuis et d'une rigole en maçonnerie.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55