Chapelle Notre-Dame-d'Etang (paysages du canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame-d'Etang

Titre courant

Chapelle Notre-Dame-d'Etang (paysages du canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Velars-sur-Ouche

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Lieu-dit

La Cude (près de) ; bief 45 du versant Saône

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1896

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

La chapelle actuelle, inaugurée en 1896 et construite peut-être d'après les plans de l'architecte dijonnais Edouard Mairet, a remplacé un édifice gothique dont l'abside a cependant été conservée. Le site est le centre d'un pélerinage à une Vierge Noire du 12e siècle découverte à cet endroit en 1435 et conservée depuis 1862 dans l'église paroissiale Saint-Blaise dont la construction venait de s'achever. C'est la reprise de ce pélerinage en 1872 qui a motivé la construction de la nouvelle chapelle dont la 1ère pierre fut posée symoboliquement en 1877 pour susciter les souscriptions ( Bernard Sonnet, "Le monument à Notre-Dame-de-l'Etang", Mémoires de la Commission des Antiquités de Côte-d'Or, t. 37, 1993-1996, p. 397-411 et Notre-Dame-d'Etang, [S.l.], Amis de Notre-Dame-d'Etang, 1999)

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture

Typologie de plan

Plan centré

Commentaire descriptif de l'édifice

De plan polygonal, la chapelle est couverte par une coupole et un important lanternon surmonté d'une statue colossale de la Vierge à l' Enfant de 8 m de haut, provenant des fonderies de Louis Gasne à Tusey (dans la Meuse). Prévue en cuivre à l'origine, cette statue fut, pour des raisons d'économies, réalisée en fonte, dorée à la feuille mais peinte ensuite en couleur aluminium. Pour en supporter le poids considérable (10 tonnes), une colonne de soutènement fut élevée depuis le sol jusqu'au sommet de la calotte de la coupole.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Vierge à l'Enfant

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/01/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Concerne la chapelle et la statue monumentale de la Vierge à l' Enfant

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2008 ; 2011

Date de rédaction de la notice

2008 ; 2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Inguenaud Virginie, Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/7
chapelle Notre-Dame d'Etang
chapelle Notre-Dame d'Etang
(c) Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image