Église paroissiale Saint-Philibert

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Philibert

Titre courant

Église paroissiale Saint-Philibert

Localisation

Localisation

Bourgogne ; Côte-d'Or (21) ; Trouhaut ; place de l'Eglise

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saint-Seine-l'Abbaye

Adresse de l'édifice

Eglise (place de l')

Références cadastrales

2008 AB 74

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 12e siècle (?), 13e siècle, limite 15e siècle 16e siècle, 4e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Milieu 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1779

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le clocher de style roman et la travée d'avant-choeur qui le supporte sont les parties les plus anciennes de l'édifice (fin 12e siècle ?). Le choeur a probablement été reconstruit au 13e siècle, il a conservé ses contreforts à larmier et chaperon en bâtière mais a été remanié à la fin du 15e siècle comme en témoignent la voûte d'ogives sur culots et le lavabo en accolade. La nef a conservé du 13e siècle deux éléments trilobés : un linteau orné d'une croix pattée et un lavabo sans doute déplacés lors de travaux postérieurs. Les anciens poinçons moulurés de la fin du 15e siècle ou du début du 16e siècle ont été remployés dans la charpente de la nef actuelle. Le 10 février 1779, P-J Guillemot dresse un devis des réparations à faire à l'église. Il fait reconstruire le mur pignon de la façade et le fait prolonger au sud pour supporter le chapiteau (porche) qui forme avant toit entre le pignon de la nef et celui du presbytère ; les murs latéraux sont exhaussés, une porte latérale donnant sur le cimetière est remplacée par une fenêtre en plein-cintre ; au sud, une petite fenêtre est agrandie, une autre est supprimée au nord et son encadrement sert à en reconstituer une dans le mur sud de la travée sous clocher. La charpente est constituée de cinq fermes dans lesquelles quatre des anciens poinçons et un certain nombre d'autres pièces de bois sont remployés. Le plafond de la nef (disparu) est constitué de planches de sapin, le pavé de la nef est rétabli au même niveau que l'avant-choeur et le choeur précédé de deux marches. La couverture en lave est refaite. Les ouvrages sont délivrés au sieur Dupont, tailleur de pierre à Saint-Seine, le 27 juin 1779. La date 1893 inscrite au-dessus de l'arcade du choeur correspond à l'ancien décor peint au pochoir qui a disparu lors de la restauration de 1982. Sacristie ajoutée au milieu du 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Pierre en couverture, tuile plate, tuile mécanique

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, flèche carrée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église se situe dans la partie nord du cimetière. La nef, rectangulaire à charpente apparente, est éclairée par quatre fenêtres au sud, et une fenêtre au nord ; l'avant-choeur, plus étroit, est couvert d'une voûte d'arêtes entre deux arcades en arc brisé ; le choeur, sensiblement carré, est voûté d'ogives retombant sur des culots, sa clef de voûte est ornée d'un écu, ses fenêtres sont en arc brisé ; la porte rectangulaire de la sacristie est percée dans le mur droit du choeur. L'entrée de la nef est précédée d'un porche triangulaire occupant l'espace compris entre le mur-pignon de l'église et le presbytère. Le mur sud de la nef est épaulé par deux contreforts et le choeur par six contreforts dont quatre angulaires. Le clocher est accessible par un escalier droit extérieur dont le seuil est constitué d'une dalle ornée d'outils ; les quatre faces de la tour présentent des baies jumelées séparées par une colonnette. Le porche et la nef sont couverts de pierre plate, le choeur et la flèche du clocher de tuile mécanique, le toit en appentis de la sacristie de tuile mécanique.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Tête

Description de l'iconographie

Tête sculptée aux angles du chapiteau des baies antérieures du clocher.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection

Référence aux objets conservés

IM21011758, IM21011763, IM21011766, IM21011774, IM21011775, IM21011761, IM21011764, IM21011768, IM21011769, IM21011759, IM21011772, IM21011776, IM21011765, IM21011770, IM21011767, IM21011757, IM21011773, IM21011760, IM21011755, IM21011756, IM21011762, IM21011771, IM21011680, IM21011681, IM21011683, IM21011685, IM21011687, IM21011671, IM21011672, IM21011669, IM21011673, IM21011679, IM21011684, IM21011686, IM21011670, IM21011677, IM21011682, IM21011675, IM21011676, IM21011678, IM21011674

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fromaget Brigitte

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/49
église paroissiale Saint-Philibert
église paroissiale Saint-Philibert
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image