Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Bourgogne 21 Créancey

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pouilly-en-Auxois

Adresse de l'édifice

Chêne (rue du)

Références cadastrales

1955 AB 49

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Écurie, remise, colombier, parc, serre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le château a été bâti au milieu du 17e siècle pour Antoine Comeau, garde des sceaux du Parlement de Bourgogne ; un bloc de pierre conservé à l'intérieur est sculpté d'un monogramme en relief formé des initiales d'Antoine et Marguerite Comeau et du millésime MDCL (1650). Du début du 19e siècle au milieu du 20e siècle, il a appartenu à la famille de Montille et a subi à cette époque quelques transformations.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Typologie de plan

Plan symétrique en H

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, toit en pavillon, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier symétrique, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le logis est constitué d'un corps central rectangulaire flanqué de deux pavillons plus hauts, en avancée sur les deux façades. Le corps central comprend un rez-de-chaussée voûté, un étage carré et un comble à surcroît éclairé par des lucarnes passantes, dont la partie supérieure donne jour à un second étage de comble entresolé ; les frontons des lucarnes sont triangulaires au centre et cintrés aux extrémités. Les trois niveaux de l'élévation sont marqués par un bandeau régnant au niveau de l'appui des fenêtres. L'étage est desservi par un escalier extérieur de plan en U, à rampe de fer forgé, dont le large palier est supporté par six colonnes toscanes. Les pavillons comprennent deux étages carrés ; le comble est éclairé par un oeil-de-boeuf. La façade postérieure reprend le schéma de la façade principale, avec un perron plus réduit. Les communs, en retour à droite, se composent de trois pavillons au même alignement. Le pavillon central, plus élevé, abrite les écuries, voûtées en berceau ; son portail en plein-cintre à clef et impostes saillantes est couronné d'un fronton brisé supporté par des consoles à volutes ; à l'étage s'étend un grenier éclairé par deux lucarnes passantes à ailerons et fronton triangulaire. Le pavillon droit, ouvert en façade par deux arcades en plein-cintre, servait de remise ; sa lucarne passante est surmontée d'un fronton cintré. Isolé au sud-ouest, le pigeonnier de plan circulaire est ceint d'un bandeau et d'un cordon mouluré en doucine à la partie supérieure ; son toit conique, couronné d'un lanternon, est interrompu par une petite lucarne passante ; l'intérieur est tapissé de boulins de pierre. L'édifice est entouré d'un vaste parc arrosé par la Vandenesse, qui comporte une serre au nord du logis.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description littéraire de l'iconographie

Les armoiries de la famille Comeau : "d'azur à une fasce d'or, accompagnée de trois comètes d'argent", sont sculptées au-dessus de la porte principale du logis et du portail des écuries.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1971/10/25 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du château et des communs en retour, pigeonnier : inscription le 25 octobre 1971.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1968

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55