Chapelle Notre-Dame-Trouvée

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame

Appelation d'usage

Notre-Dame-Trouvée

Titre courant

Chapelle Notre-Dame-Trouvée

Localisation

Localisation

Bourgogne 21 Pouilly-en-Auxois

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pouilly-en-Auxois

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1950 B5 775

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 13e siècle, 4e quart 13e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1822

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques, porte la date

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Cette chapelle de pèlerinage dédiée à la Vierge aurait succédé à un édifice antérieur, construit en 1061 selon l'abbé Courtépée ; la présence de sarcophages mérovingiens dans le cimetière avoisinant prouve l'origine ancienne de ce lieu de culte. Il abritait une statue de la Vierge retrouvée miraculeusement, selon la tradition, d'où le nom de "Notre-Dame-Trouvée". La disparité des ouvertures et du décor sculpté témoigne de deux campagnes de construction, la première au milieu du 13e siècle, la seconde, à la fin du 13e siècle, concernant un remaniement du vaisseau nord et des deux portails principaux. La chapelle fut réparée en 1786-1787. Après la dégradation par la foudre, en 1790, de l'église Saint-Pierre située au sommet de la butte, elle servit d'église paroissiale jusqu'en 1867, date de consécration de la nouvelle église. La sacristie porte la date 1822 sur une chaîne d'angle. Classé MH en 1897, l'édifice fit l'objet à partir de 1905 d'importants travaux de restauration dirigés par Charles Suisse : réparation des lézardes, réfection ou reprise des contreforts, mise en place au portail ouest d'un tympan déposé dans le cimetière (provenant de l'ancienne église Saint-Pierre ?) et réfection des coussinets, dégagement et réparation du portail sud muré, réfection de la charpente, jointoiement et enduits intérieurs.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Petit appareil, moellon

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

2 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle est située en bordure du cimetière sur un terrain en pente, au pied de la colline où s'élevait le château. La nef, de plan carré, est formée de deux vaisseaux de deux travées (le vaisseau nord forme la chapelle de la Vierge). Les quatre travées sont couvertes de voûtes d'ogives avec doubleaux reposant sur une grosse colonne centrale, sur des piliers de trois colonnes engagés au centre des murs latéraux, et sur une colonne engagée aux angles, sauf dans l'angle sud-est du vaisseau nord où se trouve un culot. Le vaisseau sud est prolongé par une travée d'avant-choeur et un choeur d'une travée, au même alignement ; leurs voûtes d'ogives reposent entre les deux travées sur des piliers engagés formés d'une colonne sur pilastre-dosseret, aux angles du chevet sur des culots prismatiques. La sacristie est adossée au chevet plat. Un portail en plein-cintre à tympan sur coussinets et ébrasement à ressauts donne accès au vaisseau sud de la nef ; il est couronné d'une archivolte retournée et surmonté d'un oculus à réseau quadrilobé, couronné également d'un rouleau d'archivolte. Un second portail de même structure, plus large et sans tympan ni embrasure intérieure, ouvre dans la seconde travée du vaisseau sud. Une porte étroite, au tympan décoré d'un arc trilobé et d'une croix en relief dans un quadrilobe, est percée dans le mur sud de l'avant-choeur. Le vaisseau sud est éclairé par d'étroites fenêtres en plein-cintre à arc monolithe ; celle du chevet, en arc brisé, est murée. Deux fenêtres en arc brisé à deux lancettes et trèfle de réseau sont percées dans les murs ouest et est du vaisseau nord ; sous la fenêtre orientale (proche de l'autel de la Vierge) se trouve une niche rectangulaire dont l'ouverture à feuillure était fermée par une porte : on y déposait les enfants morts sans baptême. Une porte haute ouverte dans le seconde travée du vaisseau nord conduit à un escalier droit ménagé dans l'épaisseur du mur, donnant accès au comble. L'ensemble de la couverture est en pierre plate. Un petit clocher à une arcade est établi au sommet du mur-pignon ouest ; la cloche était placée auparavant dans la baie du pignon est de la nef, dont les piédroits présentent deux corbeaux échancrés.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Saint ; bélier ; animal fabuleux ; homme ; tête ; singe ; crochet ; feuillage

Description littéraire de l'iconographie

Le tympan du portail ouest (en remploi) représente saint Pierre (?) assis, entre un bélier et un animal fantastique, les angles de la corniche extérieure sont ornés de têtes, ainsi que les clefs de voûte de l'avant-choeur et du choeur, le culot postérieur droit du vaisseau nord de la nef figure un personnage en atlante, les chapiteaux du pilier nord-ouest de l'avant-choeur sont sculptés d'un paysan portant un bâton et d'un singe, les autres chapiteaux et les clefs de voûte, de crochets et feuillages divers.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1897/05/20 : classé MH

Référence aux objects conservés dans l'édifice

IM21009781, IM21009783, IM21009791, IM21009802, IM21009779, IM21009786, IM21009784, IM21009785, IM21009803, IM21009806, IM21009805, IM21009804, IM21009782, IM21009794, IM21009800, IM21009807, IM21009788, IM21009790, IM21009792, IM21009778, IM21009780, IM21009789, IM21009797, IM21009798, IM21009796, IM21009799, IM21009808, IM21009787, IM21009795, IM21009801, IM21009793, IM21009809

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1982

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lauvergeon Bernard, Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55