Église paroissiale Saint-Symphorien

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Symphorien

Titre courant

Église paroissiale Saint-Symphorien

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Créancey ; rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pouilly-en-Auxois

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1955 AB 20

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle ; 1ère moitié 16e siècle ; 3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 17e siècle (?) ; 4e quart 18e siècle ; 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1613 ; 1624

Commentaires concernant la datation

Porte la date ; daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La partie la plus ancienne de l'édifice est le choeur, dont le lavabo et le décor sculpté des corniches extérieures et des culots attestent la construction au 13e siècle ; l'avant-choeur pourrait dater de la même époque. Les chapelles ont été construites dans la première moitié du 16e siècle, comme l'indiquent la voûte de la chapelle droite et le style des culots. Les inscriptions : SEBASTIEN LEFOL / 1613 ET J. RAVENEAV 1624, gravées sur le contrefort sud du chevet pourraient indiquer des campagnes de restauration. Les archives mentionnent la réfection du plafond de la nef en lambris en 1767 et la réparation du choeur en 1772. En 1784, l'architecte Soeurre prévoit la reconstruction de la nef et des réparations aux chapelles ; les murs de la nef sont reconstruits en 1787-1788 après une nouvelle expertise de Machureau, architecte à Semarey, en 1785. La restauration prévue en 1860 par Grosley, architecte à Semur, est réalisée en 1862-1863 : reprise des contreforts du choeur et des chapelles, de la voûte de la chapelle sud, exhaussement des murs de la chapelle nord, reconstruction des murs du clocher et de la sacristie. En 1864, on rouvre la baie murée du chevet, dont le remplage était conservé et on refait une partie de la voûte du choeur. L'architecte Hannaire présente en 1870 un devis de restauration de la nef : c'est sans doute à ce projet, dont aucun document ne confirme l'exécution, que l'on doit l'aspect actuel de la nef, qui semble avoir été pratiquement reconstruite à cette époque ; on démolit en outre la chapelle Bize située au nord de l'église et l'auvent de la nef. En 1874, le clocher situé sur l'avant-choeur est remplacé par un clocher en façade construit sur les plans de l'architecte dijonnais Caillot.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile plate ; tuile mécanique ; ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; voûte nervurée appareillée comme la voûte à arêtes doubles

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit à deux pans ; flèche polygonale ; toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en charpente ; escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église, située à l'extrémité nord du village, est bordée au nord par le cimetière, au sud par une esplanade et par l'ancien presbytère. Le massif antérieur, en moyen appareil, comprend un vestibule carré sous clocher, flanqué à gauche de la cage de l'escalier d'accès à la tribune, à droite de la chaufferie. La nef à trois travées ouvre sur l'avant-choeur par une arcade brisée à arêtes chanfreinées ; une porte murée se trouve au centre du mur sud. L'avant-choeur, dont les quatre piliers ont été retaillés, est flanqué de deux chapelles de dimensions inégales ; la chapelle sud est pourvue d'un hagioscope ; la chapelle nord, plus vaste, communique avec le choeur par une porte biaise et présente dans le mur ouest une porte murée ornée d'une accolade, qui ouvrait sur la tourelle de l'escalier en vis desservant l'ancien clocher. Le choeur à une travée est flanqué à droite de la sacristie ; il est éclairé par deux hautes fenêtres en arc brisé dans les murs latéraux et une baie à deux lancettes et trèfle de réseau dans le mur du chevet ; le mur sud comporte un lavabo couvert d'un arc trilobé, en grès comme les nervures et supports de la voûte ; à l'extérieur, les murs latéraux sont couronnés d'une corniche à modillons en forme de têtes. L'ensemble de l'édifice est couvert de voûtes d'ogives, reposant sur des culots dans les chapelles, les angles antérieurs de l'avant-choeur et les angles postérieurs du choeur ; la voûte de la chapelle droite est à nervures multiples. La nef, l'avant-choeur et le choeur sont couverts d'un toit à longs pans, les chapelles et la sacrisite d'un toit à deux pans, la tourelle d'escalier, d'un toit conique, le clocher, d'une flèche octogonale.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Tête : homme ; tête : femme ; homme : en buste ; figure mythologique ; ornement à forme végétale

Description de l'iconographie

La corniche des murs latéraux du choeur et les culots des chapelles sont sculptés de têtes humaines, les culots du choeur de bustes d'hommes ; l'un des culots de la chapelle droite représente une tête de Bacchus. Les chapiteaux sont ornés de feuillage.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/12/07 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Choeur et chapelles : inscription par arrêté du 7 décembre 1925.

Référence aux objets conservés

IM21009313 ; IM21009317 ; IM21009323 ; IM21009325 ; IM21009326 ; IM21009330 ; IM21009316 ; IM21009322 ; IM21009335 ; IM21009332 ; IM21009337 ; IM21009321 ; IM21009327 ; IM21009334 ; IM21009328 ; IM21009336 ; IM21009314 ; IM21009329 ; IM21009338 ; IM21009331 ; IM21009319 ; IM21009320 ; IM21009339 ; IM21009315 ; IM21009324 ; IM21009333 ; IM21009344 ; IM21009341 ; IM21009343 ; IM21009342 ; IM21009340 ; IM21009318

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1981

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fromaget Brigitte ; Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/33