Église paroissiale Saint-Martin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Martin

Titre courant

Église paroissiale Saint-Martin

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Bellenot-sous-Pouilly ; rue de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pouilly-en-Auxois

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Références cadastrales

1936 C2 279

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle, 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

16e siècle, 4e quart 18e siècle (détruit)

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1778, 1831

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La construction de l'église date vraisemblablement de la fin du 12e ou du début du 13e siècle, comme l'attestent le clocher, le portail et les fenêtres du mur nord de la nef. Cette dernière a subi au 16e siècle un important remaniement (fenêtre du mur ouest, lavabo, consoles). Le choeur a été reconstruit en 1830-1831 (date gravée sur l'emmarchement du choeur liturgique) d'après un devis de S. Sorlin, la chapelle latérale et la sacristie, entre 1840 et 1842 sur les plans de M. Roidot, conducteur des Ponts-et-Chaussées à Pouilly-en-Auxois ; le linteau de la fenêtre de la sacristie, daté 1778, est sans doute un remploi provenant de l'ancienne sacristie. Le porche et l'abside, dont les vitraux sont datés 1879, sont des constructions du quatrième quart du 19e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tufeau en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé, fausse voûte en berceau plein-cintre, voûte d'ogives, cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à deux pans, croupe polygonale, flèche polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

Située en bordure ouest du village, entre le cimetière à gauche et un enclos, l'église est précédée d'un porche à banquettes de pierre, couvert d'une voûte en brique en berceau brisé ; le portail, à linteau sur coussinets, est flanqué de deux colonnettes à chapiteau sommairement sculptés. La nef, dont la fausse voûte en berceau laisse apparents les cinq entraits et poinçons de la charpente, est éclairée à l'ouest par une grande fenêtre à deux lancettes et réseau, au nord par deux étroites baies en plein-cintre à arc monolithe, au sud par deux fenêtres en arc brisé à remplage ; une porte rectangulaire inscrite dans une arcade en plein-cintre est ouverte dans le mur sud, qui présente aussi un lavabo sous arc trilobé. L'avant-choeur, sous clocher, est couvert d'une voûte en berceau brisé transversal, interrompue au centre par une voûte d'arêtes. Le choeur à deux travées est couvert d'une voûte d'ogives en brique reposant sur des culots, l'abside, d'un cul-de-four à cinq pans. La première travée du choeur ouvre à gauche par une large arcade sur la chapelle latérale voûtée d'ogives, la seconde communique avec la sacristie par une porte rectangulaire. Les toits sont à longs pans, sauf pour l'abside, couverte d'une croupe polygonale et le porche, d'un toit à deux pans. La tour du clocher, de plan rectangulaire, est percée de baies jumelées en plein-cintre séparées par deux colonnettes, et couronnée d'une corniche à modillons. Sa couverture est une flèche en tufeau à cordons saillants, percée de quatre ouvertures et cantonnée de clochetons ; de plan octogonal allongé, elle repose sur des trompes.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Tête ; fleur de lys ; ornement à forme géométrique ; feuille d'eau

Description de l'iconographie

Le chapiteau gauche du portail est sculpté de deux têtes humaines et les deux tailloirs, d'une frise de besants. Une fleur de lys orne l'extrémité droite de l'entrait central de la charpente de la nef. Les chapiteaux des baies du clocher sont sculptés de feuilles d'eau.

Commentaires d'usage régional

Flèche polygonale en tufeau

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/12/07 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Clocher : inscription par arrêté du 7 décembre 1925.

Référence aux objets conservés

IM21009083, IM21009088, IM21009069, IM21009077, IM21009093, IM21009097, IM21009071, IM21009073, IM21009095, IM21009098, IM21009081, IM21009087, IM21009099, IM21009084, IM21009079, IM21009089, IM21009091, IM21009096, IM21009078, IM21009082, IM21009092, IM21009072, IM21009075, IM21009094, IM21009068, IM21009070, IM21009074, IM21009085, IM21009076, IM21009090, IM21009080, IM21009086, IM21009100

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Clocher

Observations concernant la protection de l'édifice

Le clocher à flèche octogonale en tufeau cantonnée de clochetons est à rapprocher de celui des églises de Blancey et Thoisy-le-Désert.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1982

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fromaget Brigitte, Réveillon Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55