Abbaye Notre-Dame, puis hôpital Saint-Pierre, actuellement musée du Pays Châtillonnais

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye, hôpital

Genre du destinataire

De chanoines réguliers de saint Augustin, de génovéfains

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame ; Saint-Pierre

Appelation d'usage

Musée du Pays Châtillonnais

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Abbaye Notre-Dame, puis hôpital Saint-Pierre, actuellement musée du Pays Châtillonnais

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Châtillon-sur-Seine ; 10 rue de la Libération

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Canton

Châtillon-sur-Seine

Adresse de l'édifice

Libération (rue de la) 10

Références cadastrales

1810 F 10, 11, 22, 1981 AC 75, 388, 389

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 12e siècle, 2e quart 17e siècle, 1er quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle, 2e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e moitié 17e siècle (?), 1er quart 18e siècle (?), 2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1825

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Tridon Simon (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

La construction de l'abbaye fut entreprise au cours du 2e quart du 12e siècle lorsque les chanoines de la collégiale Saint-Vorles, devenus chanoines réguliers vers 1135, quittèrent l'esplanade Saint-Vorles : ils adoptèrent peu après la règle de Saint-Augustin de la congrégation d'Arrouaise, au diocèse d'Arras (bulle de régularisation du 20/09/1138 adressée au premier abbé, Aude). De l'abbaye, détruite partiellement au 15e siècle au cours du conflit qui opposa Charles le Téméraire et Louis XI, puis en 1594 au cours des guerres de Religion, ne subsiste plus que l'église. En 1635, l'abbaye adopta la réforme de Sainte-Geneviève : en 1635-43, on construisit le bâtiment conventuel encore visible aujourd'hui, alors appelé maison abbatiale, comprenant salle du chapitre, réfectoire, cuisine, dortoir, chauffoir, bibliothèque, oratoire et chambres. Henri Lenet de Larrey, abbé de 1662 à 1710, fit construire le porche de l'église que A. C. F. Gagne de Perrigny, avant-dernier abbé, fera remanié en 1727 ou 1739. L'abbaye fut acquise le 25 thermidor an V par l'hôpital Saint-Pierre dont le transfert (26 juillet 1806) entraîna des remaniements (destruction du choeur à chevet plat et de ses chapelles latérales, transformation du transept et de la 7e travée de la nef et des bas-côtés en salles pour les malades). En 1825, l'architecte châtillonnais Tridon construisit le clocher actuel. L'ancien clocher, détruit en 1807, s'élevait au-dessus de la croisée du transept. En 1835, on aménagea le choeur et la sacristie actuels. La dédicace de l'église à saint Pierre date du 6 août 1835. Depuis 2009, l'édifice abrite les collections du musée du Pays Châtillonnais. Sources d'archives : Archives départementales de Côte d'Or, 3 X 161 a (bref historique de l'hospice, Saint Pierre, fondé en 1670 et Saint Germain, fondé en 1129), 3 X 161 d 1 - 3 (bâtiments, dont un plan en liasse 1, daté de l'an IX, 1807 et des travaux jusqu'en 1927).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, enduit, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile plate, ardoise, tuile mécanique

Typologie de plan

Plan régulier en U ; plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, étage de comble, 3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé, voûte en berceau plein-cintre

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis, toit à longs pans brisés, pignon couvert, croupe, toit à deux pans, toit à l'impériale, toit polygonal

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis, en charpente, escalier intérieur : escalier tournant à retours, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Bâtiments distribués autour d'une cour carrée ouvrant sur la rue par un portail en fer forgé entre deux piliers de pierre de taille. La cour est bordée à l'est par le bâtiment conventuel à deux étages, au sud par l'église dont la façade, précédée d'un porche, donne sur la rue.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie, vitrail (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Armoiries ; ornement à forme végétale ; croix ; ornement à forme géométrique ; ornement à forme végétale ; croix ; pot à feu

Description de l'iconographie

Armes de François de Dinteville, abbé de 1494 à 1514, sculptées sur un culot dans l'angle du transept et du bas-côté gauche, décor végétal sculpté sur fronton du porche de l'église, croix sculptée sur le tympan de la porte du bas-côté gauche, décor végétal et géométrique sur les vantaux et le couronnement en fer forgé de la porte d'entrée du porche de l'église et du portail d'entrée de l'abbaye.

Commentaires d'usage régional

Église de type cistercien (berceau-brisé sur la nef, berceaux brisés transversaux sur les travées des bas côtés)

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1930/11/21 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise des Génovéfains (ancienne), actuellement chapelle de l'hôpital : classement par arrêté du 21 novembre 1930

Référence aux objets conservés

IM21003584, IM21003596, IM21008025, IM21003577, IM21008027, IM21008029, IM21008030, IM21003589, IM21003595, IM21008028, IM21008031, IM21008036, IM21003585, IM21003593, IM21008037, IM21003586, IM21008022, IM21008024, IM21003587, IM21008023, IM21008038, IM21003579, IM21003597, IM21003591, IM21003592, IM21008035, IM21003578, IM21003581, IM21003598, IM21003599, IM21003588, IM21003582, IM21003594, IM21008039, IM21008033, IM21003580, IM21003583, IM21003590, IM21008020, IM21008026, IM21008021, IM21008032, IM21008034

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hugonnet-Berger Claudine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique, enquête thématique régionale (patrimoine hospitalier)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/16
abbaye Notre-Dame, puis hôpital Saint-Pierre, actuellement musée du Pays Châtillonnais
abbaye Notre-Dame, puis hôpital Saint-Pierre, actuellement musée du Pays Châtillonnais
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image