Phare de la Rochelle aussi appelé Phare du Quai Valin (Etablissement de signalisation maritime n°1061/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la Rochelle aussi appelé Phare du Quai Valin (Etablissement de signalisation maritime n°1061/000)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente-Maritime (17) ; La Rochelle

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de La Rochelle

Lieu-dit

Rochelle (côté est du port de La)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1852

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Alignement : Feu postérieur : 01 novembre 1852 : allumage sur une tour octogonale en façade du corps de logis de 22, 15 m de hauteur La signalisation du port de La Rochelle a été commencée vers 1363 par la construction d'une tour incluse dans le mur d'enceinte de la ville et appelée tour du Garrot (ou du fare). En 1445, elle fut rebâtie sous la mairie de Pierre Brager. Puis le maire Jehan Merichon fit installer en 1468, une lanterne à son sommet en faisant reconstruire le phare et en le surmontant d'une pointe. Elle est définitivement terminée en 1476 et nommée : tour de la lanterne. Réparation en 1670.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale : Hauteur au dessus de la mer : 24 m. Taille générale : 24, 50 m. Hauteur de la focale : 22, 15 m. Description : Tour octogonale en maçonnerie lisse accolée à la face Ouest d'une maison en maçonnerie lisse de deux niveaux à toiture sur-élevée. - Description technique : 1ère optique : 01 novembre 1852 : feu fixe blanc. Autres optiques : 01 mai 1862 : nouvel appareil, le réflecteur est remplacé par une optique lenticulaire de 4 ème ordre focale 0, 1875 m. 1937 : feu blanc à 2 occultations toutes les 6 secondes. Electrique, focale 0, 1875 m d'horizon au 3/4. Combustibles. Huile végétale : 1852. Huile minérale : vers 1875. Electrification : 1937. - Etat actuel : Tour octogonale en maçonnerie de pierres lisses blanches accolée à la façade d'un bâtiment blanc rectangulaire en maçonnerie de pierres lisses avec toiture à la Mansart. Feu blanc scintillant 1, 2 sec. Optique de direction focale 0, 10 m. Lampe halo 180W. Portée 14 milles.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-FORME-POLYG ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07

Phare de la Rochelle aussi appelé Phare du Quai Valin (Etablissement de signalisation maritime n°1061/000)
Phare de la Rochelle aussi appelé Phare du Quai Valin (Etablissement de signalisation maritime n°1061/000)
© Francis Dreyer ; © Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises ; © Ministère de la culture
Voir la notice image