Hôpital Saint-Barthélemy puis Couvent-Hôpital des Charitains puis Hôpital Aufrédy

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôpital

Genre du destinataire

De frères de la Charité

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Jean-Baptiste ; Saint-Barthélemy

Appelation d'usage

Saint-Barthélemy, puis Aufrédy

Titre courant

Hôpital Saint-Barthélemy puis Couvent-Hôpital des Charitains puis Hôpital Aufrédy

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente-Maritime (17) ; La Rochelle ; 4 rue Aufrédy

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rochelle centre (La)

Canton

Rochelle (La) VI

Adresse de l'édifice

Aufrédy (rue) 4

Références cadastrales

1976 AD 79, 1976 AD 79

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Cour, jardin, communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 13e siècle, 1er quart 15e siècle, 2e quart 17e siècle, 1er quart 18e siècle, 4e quart 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1203, 1420, 1704

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Hôpital Saint-Barthélemy fondé en 1203, comme l'atteste une bulle d'Innocent III, par l'armateur Alexandre Aufrédi et Pernelle, sa femme. A la mort d'Aufrédi vers 1220 il fut remis à la ville, c'était un bâtiment d'un niveau, à haut comble, avec chapelle à l'est sur la rue Pernelle et salle des malades à l'ouest. La chapelle Saint-Jean-Baptiste fut consacrée en 1256. En 1420, Guillaume Massicot, gouverneur de l'hôpital, fera bâtir une grande salle parallèlement au sud. En 1568, les protestants transforment la chapelle en magasin d'artillerie. Après le siège de 1628, Louis XIII affecte l'hôpital aux frères de la Charité ; l'hôpital-couvent connut alors des transformations : agrandissement de la salle Aufrédi sur l'emplacement de l'ancienne chapelle et construction d'une église contre ce bâtiment au sud, avec cour le séparant de la salle bâtie par Massicot. En 1641, construction du mur de clôture sur la rue Saint-Côme (avec porte cochère pour l'accès aux hangars, remises, écuries et grenier à foin) , puis établissement du cimetière à l'angle nord-ouest ; en 1643, le duc de Saint-Simon donna aux charitains la porte Neuve ou du Petit-Comte qu'ils surmontèrent de deux chambres et qui prit alors le nom de voûte de la Charité. En 1704, construction d'une salle de malades sur cave et de chambres pour les religieux, puis d'un cloître, d'une maison d'apothicaire et d'une entrée au sud. En 1775, surélévation d'une des deux grandes salles, sur plans de Charville, directeur des fortifications ; en 1780, construction de petits bâtiments dans la cour au sud de l'église. Le 5 mars 1791, les religieux durent quitter l'hôpital qui redevint propriété de la ville ; de 1801 à 1808, tractations pour son acquisition par le département de la guerre ; en 1810, démolition de l'église dégageant la cour des Acacias. L'ingénieur de Verdon présente un projet de réfection ; en 1814, est commencé le grand escalier ; en 1815, autre projet de restauration en particulier du pavillon des soeurs (au service de l'hôpital de 1801 à 1840) et aménagement d'une aile, perpendiculaire aux deux anciens bâtiments, avec chapelle au nord ; en 1819 et 1820, l'actuelle porte d'entrée est aménagée, puis la façade prolongée vers la rue Saint-Côme. En 1831, construction d'un hangar et de la buanderie à l'ouest et, de 1833 à 1837, de bâtiments à l'est. En 1847 et 1848, établissement d'une nouvelle pharmacie ; restauration de la chapelle en 1856 et aménagement de la partie sud-ouest en 1859. Géré depuis 1840 par l'administration militaire, l'hôpital gardera sa vocation jusqu'en 1949, puis connaîtra des transformations et l'adjonction du bâtiment nord au 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Colonne ; feuille

Description de l'iconographie

Sujet : colonnes, support : entrée, escalier principal, salle, sujet : feuilles, support : chapiteaux de l'escalier.

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mailles Dominique

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Poitiers - 102, Grand'Rue - 86020 Poitiers - 05.49.36.30.07

1/88
Hôpital Saint-Barthélemy puis Couvent-Hôpital des Charitains puis Hôpital Aufrédy
Hôpital Saint-Barthélemy puis Couvent-Hôpital des Charitains puis Hôpital Aufrédy
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image