POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Château fort ; Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort ; château

Titre courant

Château fort ; Château

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Cantal (15) ; Madic

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Saignes

Références cadastrales

1827 A1 341 A 343, 283, A2 421 ; 1986 A1 30, 31, 35 A 38, A2 198 A 200, 531

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Chapelle funéraire ; fabrique de jardin ; jardin potager ; ferme

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 15e siècle ; 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1855

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques ; porte la date

Auteur de l'édifice

Description historique

La famille de Madic est connue depuis 1270 ; au 13e siècle le logis seigneurial est qualifié de maison ; en 1457, Madic passe à la famille de Chabannes qui le conserve jusqu'à la révolution ; à cette époque Jacques de Chabannes fait sans doute élever la tour nord, élément le plus ancien du château ; en 1470 Gilbert de Chabannes fait construire un nouveau et important château fort ; à partir de la 2e moitié du 18e siècle ce château est progressivement dépecé ; entre 1828 et 1854 la famille Espinasse fait édifier un château en contrebas de la butte qui porte les vestiges de la forteresse ; le rez-de-chaussée de ce nouveau château correspondrait à d'anciennes écuries ; en 1855, Me Espinasse fait construire une chapelle funéraire sur un terre-plein de l'ancien château fort, date portée sur une fausse clef de voûte ; plus tard une petite fabrique est élevée à proximité de la chapelle ; la ferme est attenante au château du 19e siècle ; le logement de domestiques a été construit dans la 1ère moitié du 16e siècle ; il était sans doute une dépendance du château fort ; le four à pain et les deux granges-étables sont postérieurs au cadastre de 1826.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; moellon ; enduit ; pierre de taille

Matériaux de la couverture

Chaume ; ardoise ; tuile plate mécanique ; tuile plate ; zinc en couverture

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie du couvrement

Fausse voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ; toit en carène ; croupe polygonale ; toit en pavillon ; toit conique ; appentis ; pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur ; escalier tournant ; en charpente ; escalier demi-hors-oeuvre ; escalier en vis sans jour ; en maçonnerie ; escalier de distribution extérieur ; escalier symétrique ; en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château fort de plan rectangulaire est flanqué à chaque angle de tours circulaires ; au nord et à l'est le château surplombe la Dordogne ; au sud et à l'ouest il est protégé par un large et haut fossé ; la chapelle de 1855 est formée d'un rez-de-chaussée à usage de caveau et d'un étage, avec fausse voûte d'ogives, réservé au culte ; un escalier extérieur donne accès à l'étage ; les murs sont enduits ; le toit en carène et à croupes polygonales est couvert en zinc ; la fabrique en forme de pavillon possède un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé ; ses murs sont enduits, son toit en pavillon est couvert en tuile plate ; le château contemporain a sa façade en pierre de taille ; il se compose d'un rez-de-chaussée voûte et de 2 étages carrés ; l'escalier intérieur tournant est en charpente ; le toit à croupe est en ardoise ; le fenil sur remise accolé au château est couvert en ardoise et en tuile plate mécanique ; le logement de domestiques possède 1 sous-sol et 1 étage carré ; son escalier à vis en demi hors-oeuvre est en maçonnerie ; son toit à croupes est en ardoise et en matériau synthétique ; la tour d'escalier est couverte d'un toit conique en ardoise ; une porcherie est accolée au logement et un four à pain est à proximité ; les deux granges-étables étaient sans doute couvertes en chaume, elles sont actuellement couvertes en matériau synthétique ou en tôle ondulée ; jardin potager et porcherie isolée

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1994

Date de rédaction de la notice

1995

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauzade Lionel

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/55