Phare de Ver sur Mer (Etablissement de signalisation maritime n° 439/000)

Désignation

Dénomination

phare

Titre courant

Phare de Ver sur Mer (Etablissement de signalisation maritime n° 439/000)

Localisation

Localisation

Basse-Normandie 14 Ver-sur-Mer

Aire d'étude

Subdivision de Ouistreham

Lieu-dit

sur la pointe de Ver

Milieu d'implantation

en ville

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 19e siècle, 3e quart 20e siècle

Datation en années

1836, 1950

Commentaire historique

- 15 août 1836 : allumage sur une tour carrée en maçonnerie centrée sur un corps de logis de 13 mètres de hauteur, d'après le projet de l'ingénieur Le Pesnel. L'adjudication est accordée le 17 janvier 1835 aux entrepreneurs Lemesle, Cailly et Clomesnil pour 18 744 francs. Construit à l'emplacement d'un ancien sémaphore. (cadastre 1809) , mars 1834 choix du site pour construire un phare et avant projet. Ingénieur des PC : Le Pesnel. De 1849 à 1845 : les logements des gardiens sont bâtis et le puits est creusé. - 1932 : électrification du feu. Mort du gardien Lescop électrocuté dans la tour qui restait très humide. Les logements sont totalement détruits en 1944 et le phare est gravement endommagé. Le cabinet d'architecte Georges et Gilbert Hallier de Bayeux se charge de la reconstruction et de la rénovation. En 1927, l'avion AMERICA qui effectuait la traversée de l'atlantique sera sauvé par le phare. A court de carburant, il se posera sur la plage grâce au gardien qui avait dévié le faisceau vers le bas. Une plaque est apposée sur le phare.

Description

Matériau de la couverture

zinc en couverture

Vaisseau et étage

étage de soubassement

Emplacement, forme et structure de l’escalier

escalier dans-oeuvre

Commentaire description

- Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 42 m. Taille générale : 15 m. Hauteur de la focale : 13 m. Description : Tour carrée blanche en maçonnerie lisse comportant un soubassement carré avec toiture en zinc. Escalier centré dans oeuvre. Consoles assemblées par des plates-bandes supportant une rambarde métallique. 2e phare : Hauteur au dessus de la mer : 36, 40 m. Taille générale : 16, 40 m. Hauteur de la focale : 13 m. Description : Idem. - Description technique : 1ère optique : 15 août 1836 : feu fixe blanc dioptrique, varié par des éclats longs de 4 mn en 4 mn et suivis de courtes éclipses. Focale 0, 50 m. Autres optiques : 20 septembre 1908 : feu 3 éclats groupés blancs toutes les 15 secondes. Optique de 6 panneaux au 1/6. Focale 0, 50 m. Cuve à mercure : 1908. Combustibles Huile végétale : 1838. Huile minérale : vers 1875. Vapeur pétrole : 1908. Aides radio : supprimé. Electrification : 1831. Automatisation : 1950. - Etat actuel : Optique à 6 panneaux au 1/6 focale 0, 50 m de marque BBT sur cuve à mercure à 3 colonnes BB. Plateau Ø 1, 80 m. Feu blanc à 3 éclats groupés 15 secondes. Portée 26 milles. Lampe halo 650w. Lanterne (sans marque) Ø 2, 50 m à montants verticaux deux niveaux de vitrages cylindriques, peinte en vert. Murette maçonnée. Coupole cuivre à boule et piédouche. Sans décoration.

Etat de conservation

état moyen

Protection

Observations

doublon : IA00122174

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété de l'Etat

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises, © Ministère de la culture, Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

inventaire des phares

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

VISMER-PHARES-NORMANDIE ; VISMER-PHARES-FORME-CARRE ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE