Phare du Planier (Etablissement de signalisation maritime n°1415/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare du Planier (Etablissement de signalisation maritime n°1415/000)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Bouches-du-Rhône (13) ; Marseille

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de Marseille

Lieu-dit

Planier (est de l'île de)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 14e siècle ; 1ère moitié 19e siècle ; 4e quart 19e siècle ; 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1326 ; 1824 ; 1876 ; 1959

Description historique

Une première tour non éclairée et peinte en blanc existe en 1326. 1er phare : En 1774, la tour reconstruite reçoit un feu à réverbère Sangrain. 2ème phare : Un projet de phare lenticulaire est présenté le 15 février 1823, par l'ingénieur Garella. Il est approuvé le 17 novembre 1823. Les travaux de construction de la nouvelle tour sont adjugés le 9 février 1824 au sieur Rémusat mais résiliés le 23 septembre 1825. Une nouvelle adjudication est remportée par l'entrepreneur Melchion. 01 mars 1829 : allumage sur une tour cylindrique en pierre de taille de 36 m de hauteur. 3ème phare : 01 décembre 1881 : allumage sur une nouvelle tour cylindrique en pierre de taille de 62 m de hauteur. Projet des ingénieurs Bernard et André. Travaux adjugés le 17 février 1876 à l'entrepreneur Mendeville ; mais de gros problèmes entraînent l'interruption des travaux en octobre 1878 puis la résiliation le 21 mai 1879. Une seconde adjudication est présentée le 18 septembre 1879 et la tour est achevée en juillet 1881. La tour est détruite en août 1944 par les troupes allemandes. 4ème phare : - 1945 : feu provisoire - 25 août 1959 : allumage sur une tour cylindrique en maçonnerie de pierre de taille de 69 m de hauteur conçue par les architectes Arbus et Crillon. La construction commence très tard car les trois projets successifs présentés ne satisfaisaient pas le Service des Phares. Le quatrième projet est enfin accepté.

Description

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement

Commentaire descriptif de l'édifice

Description architecturale : 1er phare : Hauteur au dessus de la mer : 13 m. Taille générale : 9 m. Description : Tour cylindrique de 5, 85 m de diamètre en pierre à gros grain. Rambarde métallique en fer et lanterne ronde qui contient les réverbères.2e phare : Hauteur au dessus de la mer : 40 m. Taille générale : 36 m. Description : tour cylindrique en pierre de taille. 3e phare : Hauteur au dessus de la mer : 63 m. Taille générale : 59 m. Description : tour cylindrique en pierre de taille. 4e phare : Hauteur au dessus de la mer : 71 m. Taille générale : 66, 37 m. Hauteur de la focale : 62, 50 m. Description : tour cylindrique en pierre de taille avec couronnement circulaire supportant une plate-forme carrée en pierre qui porte la lanterne. A côté : grands bâtiments abritant les logements et les salles techniques. Terrain 347 m2. - Description technique : 1er feu : 1774 - Réverbères Tourtille-Sangrain. 1ère optique : 01 mars 1829 : feu de premier ordre à éclats longs blancs toutes les 30 secondes. focale 0, 92 m. Autres optiques : 01 décembre 1881 : feu électrique, 3 éclats blancs séparés par un éclat rouge. Optique de focale 0, 30 m simple. 01 janvier 1902 : Feu à éclat blanc toutes les 5 secondes. Optique de focale 0, 30 m double de 4 panneaux au 1/4. 25 août 1959 : feu à éclat blanc toutes les 5 secondes. Optique de focale 0, 50 m. (actuelle). Cuve à mercure : 1902. Combustibles : Huile végétale : 1774. Huile minérale : vers 1873. Electrification : 1881. Automatisation : 1986. - Etat actuel : Tour en maçonnerie de pierres lisses avec soubassement et couronnement circulaire surmonté d'une plate-forme carrée. Importantes dépendances et bâtiments annexes sur deux niveaux. Terrain 347 m2. Lanterne Ø 3 m de marque BBT à montants métalliques et vitrage circulaire. Optique tournante de 4 éclats réguliers à 4 panneaux au 1/4 de focale 0, 50 m. Cuve à mercure type BBT Ebor 2400 avec à côté l'ancien plateau-support de la machine de rotation Sautter-Harlé. Lampe 150w HQIT. Feu à éclats réguliers 5 sec. Portée 23 milles. Dans le phare : ancienne sirène à 3 cornets.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

2002/09/02 : inscrit MH partiellement

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis ; Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-PACA ; VISMER-PHARES-PROT ; VISMER-PHARES-FORME-ROND ; VISMER-PHARES-LOCA-ILE