Phare de la Gacholle (Etablissement de signalisation maritime n°1324/000)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la Gacholle (Etablissement de signalisation maritime n°1324/000)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Bouches-du-Rhône (13) ; Saintes-Maries-de-la-Mer

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Subdivision de Marseille

Lieu-dit

Saintes-Maries-de-la-Mer (côté nord-est du golfe des)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Jardin, logement, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1881

Description historique

Un rapport de 1877 met en avant la nécessité de baliser le golf de Beauduc au travers de différents feux établis aux "Saintes Maries de la mer, à la Gacholle et à la Comtesse". Il faudra pourtant attendre le 3 janvier 1880 pour qu'une décision soit prise sur la construction du phare. Le premier projet définitif est livré le 10 novembre 1880. Le bâtiment, très simple, était en rez-de-chaussée sans étage, mais avec un grenier. Il abritait les deux gardiens.

Description

Matériaux de la couverture

Tuile

Commentaire descriptif de l'édifice

- Description architecturale : Hauteur au dessus de la mer : 19, 50 m. Taille générale : 17, 70 m. Hauteur focale : 15, 65 m. Description : Tour carrée en maçonnerie lisse centrée en façade Sud d'un bâtiment rectangulaire en maçonnerie lisse et chaînes d'angle. Consoles à denticules supportant une rambarde métallique. Toiture en tuiles. Logements annexes, cour, jardin, terrain 2 580 m2. - Description technique : 1ère optique : 01 février 1884 : feu à éclats toutes les 5 secondes, secteurs blanc et vert. Focale 0, 25 m. Lentille de 10 panneaux au 1/10. Autres optiques : 1977 : Feu à éclats réguliers 4 secondes à secteurs colorés Rouge-Vert-Blanc, tambour de focale 0, 25 m au 170°. Cuve à mercure : 1939. Huile minérale : 1884. Gaz : 1964 (utilisation de l'optique existante). Vapeur pétrole : 1939. Electrification : 1977 (aérogénérateurs). Automatisation : 1996 (panneaux solaires). - Etat actuel : Tour carrée hauteur 15, 50 m en maçonnerie lisse centrée à la façade d'un bâtiment rectangulaire en maçonnerie lisse et chaînes d'angle. Lanterne métallique Ø 2 m BBT noire à montants verticaux et vitres cylindriques. Optique fixe en verre taillé de focale 0, 25 m au 170° à croisillons montants bronze. Lampe 40w. Feu à secteurs colorés Rouge-Vert-Blanc à éclats réguliers 4 sec. Portée 12, 5 milles.

État de conservation (normalisé)

Inégal suivant les parties

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

La tour est abîmée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dreyer Francis, Fichou Jean-Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire des phares

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

VISMER-PHARES-PACA ; VISMER-PHARES-FORME-CARRE ; VISMER-PHARES-LOCA-TERRE

Phare de la Gacholle (Etablissement de signalisation maritime n°1324/000)
Phare de la Gacholle (Etablissement de signalisation maritime n°1324/000)
© Francis Dreyer ; © Ministère de l'équipement, Bureau des phares et balises ; © Ministère de la culture
Voir la notice image