POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Gare de Quillan

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare

Titre courant

Gare de Quillan

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Quillan ; de la gare (Place)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Quillan

Adresse de l'édifice

De la gare (Place)

Références cadastrales

2017 AM 253

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

"latrine ; cour ; remise ferroviaire"

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

La gare de Quillan entre en fonction le 1er juillet 1878, après l'achèvement du tronçon entre Limoux et Quillan. La ligne Carcassonne-Quillan avait été déclarée d'utilité publique dès 1864. Sa réalisation en 1878 permet de relier les deux villes en 1 h30. La compagnie des chemins de fer du Midi construit la gare de voyageurs en 1881, ainsi que la lampisterie, la halle aux marchandises, la remise des machines ainsi que deux maisons. Les cabinets d'aisance viennent compléter ces installations en 1887 (Marcel, 2012 p. 454).La gare possédait une annexe traction pour le relais des locomotives. Une remise à deux voies et un pont tournant constituaient cette annexe implantée une centaine de mètres au sud-ouest de la gare. La voie particulière la reliant au réseau a disparue d'après les photographies aériennes autour de 1970. En 1904, le trajet jusqu'à Carcassonne nécessite 2 h car la vitesse des trains est limitée à 25-30 km/h pour pouvoir également charger et tracter des wagons de marchandises. En 1904, la gare de Quillan devient le point de départ de la ligne desservant Saint-Paul-de-Fenouillet, prolongeant ainsi la ligne provenant de Rivesaltes qui fonctionnait depuis 1901. La gare de Quillan a été très fréquentée par les touristes car c'était une porte d'entrée dans la haute vallée de l'Aude. Elle a aussi servie pour l'activité industrielle de la ville. La ligne Carcassonne-Quillan est remplacée par des bus pendant la seconde Guerre Mondiale mais ré-ouvre en 1946. En 2015, le bâtiment voyageur est fermé au public. En direction de Rivesaltes, la section Quillan-Axat avait fermé pour sa part en 1956.La halle marchandise a été transformée au tournant des années 2000 en salle publique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

"pierre ; maçonnerie ; enduit"

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique

Commentaire descriptif de l'édifice

La gare de Quillan est bâtie à l'écart du bourg. On y accède par le boulevard Charles de Gaulle (D 117).Les deux corps de bâtiments qui constituent la gare présentent une architecture utilitaire, des façades peu ornementées, et quelques traces de reprises. Ces dernières concernent un certain nombre d’anciennes portes, comblées à demi. Les encadrements des ouvertures, aux clefs visibles, ainsi que les chaînes d’angles en faux appareil sont les rares éléments visibles de modénature. L’absence de génoise est notable, tout comme l’usage de tuiles plates. Le bâtiment des sanitaires, bâti légèrement à l’écart, présente des caractéristiques similaires, auxquelles s’ajoute la présence de claustras en briques.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public (?)

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2019

Date de rédaction de la notice

2019

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Plotard Rémi

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47

1/2