Église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Notre-Dame de l'Assomption

Titre courant

Église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption

Localisation

Localisation

Languedoc-Roussillon ; Aude (11) ; Gruissan

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Aude Hérault

Canton

Coursan

Références cadastrales

1970 AB 644

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le castrum de Gruissan est mentionné pour la première fois en 1289. L'église n'est mentionnée qu'en 1445 mais il semblerait qu'elle ait été construite avant, probablement au 14e siècle d'après le profil des impostes des arcs diaphragmes. Cette église, construite avec très peu de moyens subit des restaurations importantes à la fin du 18e siècle. Le clocher fut réparé en 1718 et 1740. En 1787, les voûtes du choeur furent exhaussées et la porte méridionale fut transférée dans le mur nord. Une chapelle dédiée à la Vierge fut construite sur cet emplacement. En 1840, les gradins taillés dans le roc de l'église furent abandonnés pour une nouvelle tribune en U au fond de la nef.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente ; voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; toit en bâtière

Commentaire descriptif de l'édifice

La nef unique de quatre travées est couverte d'une charpente reposant sur des arcs diaphragmes très massifs retombant par l'intermédiaire d'impostes sur des piédroits massifs. Le choeur à fond plat est voûté d'ogives de section rectangulaire. Le clocher sur plan carré s'élève contre la façade occidentale. L'entrée nord est protégée par un porche. L'édifice est épaulé par des contreforts et les fenêtres, simples ouvertures étroites, donnant dans la nef et le fond du choeur ne dispensent que peu de lumière. Une chapelle voûtée d'ogives est ouverte dans le mur gouttereau sud de la troisième travée de la nef.

Commentaires d'usage régional

Nef unique charpentée,clocher sur plan carré

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Cette église fut construite avec peu de moyens. La nef unique est charpentée mais le chevet n'est pas établi sur le plan polygonal habituel.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Béa Adeline

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (églises gothiques méridionales du bas Languedoc)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Languedoc-Roussillon - Service chargé de l'inventaire Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - 34 000 Montpellier - 04.67.22.86.86

1/7