Ancienne abbatiale de la Nativité-de-la-Vierge

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré

Vocable - pour les édifices cultuels

Nativité de la Vierge

Titre courant

Ancienne abbatiale de la Nativité-de-la-Vierge

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Camon

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ariège

Canton

Mirepoix

Références cadastrales

2018 B03 403

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom de l'édifice

Ancien prieuré et remparts

Références de l'édifice de conservation

IA09005119

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle, 15e siècle, 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle

Description historique

L’abbaye de Camon fut le siège d’un ancien prieuré de bénédictins relevant de l’abbaye de Lagrasse, diocèse de Narbonne. Sa fondation remonterait au 8e siècle. Citée en 943 comme simple couvent, elle devient prieuré au 12e siècle. Une bulle du pape Jean XXII, du 17 août 1310, ordonne à 12 moines de Lagrasse de venir s’installer à Camon ; l’ensemble conventuel qu’ils construisent est en grand partie détruit en 1420. Philippe de Lévis, évêque de Mirepoix (1497-1537) entreprend vers 1504 la reconstruction du prieuré et de l’église qui est meublée de stalles vers 1515. Les travaux s’achèvent en 1535. L’église de la Renaissance n’a rien conservé de l’abbatiale et le prieuré devint à dater de 1580 l’apanage des cadets de la Maison de Villemur-Pailhès. Le baron de Pailhès était gouverneur du comté de Foix et ami du roi Henri de NAVARRE (1572/1610), futur roi de France (1589 /1610) ce qui permit d’épargner l’église au moment des guerres de religions (histariege.com). Cette dernière fait toutefois l’objet de réparations en 1660 avant d’être réhabilitée par les bénédictins de Saint-Maur à partir de 1699. De cette époque, date une partie du mobilier. Après la destruction partielle des bâtiments durant la Révolution, l’église est restaurée à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre

Matériaux de la couverture

Tuile

Typologie de plan

Plan en croix latine

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Construit en pierre à l'extrémité nord-est du village, l'édifice est intégré au système défensif du site. Couverte d'un toit de tuiles à longs pans et équipée d'un clocher carré qui s'appuie sur deux contreforts, l'église est formée d'un vaisseau unique voûté d'ogives et terminé par une abside pentagonale.
Ce vaisseau est doté de deux chapelles latérales faisant office de transept. L’ensemble des maçonneries sont recouvertes d’un enduit. Le sol est pavé de larges dalles de pierre.

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1964/12/28 : inscrit MH ; 1994/08/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Vestiges de l' église et des remparts (cad. B 401 à 404, 426) : inscription par arrêté du 28 décembre 1964 - Bâtiments de l' ancien prieuré (cad. B 401, 404) : inscription par arrêté du 22 août 1994

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Église ; enceinte ; bâtiment conventuel ; décor intérieur

Référence aux objets conservés

IM09004151, IM09004152, IM09004153, IM09004154

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée ; propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune : église

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

2018

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chabbert Roland, Blin Jean-Pierre

Cadre de l'étude

Recensement du vitrail

Typologie du dossier

Sous-dossier

ancienne abbatiale de la Nativité-de-la-Vierge
ancienne abbatiale de la Nativité-de-la-Vierge
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image