Ancien collège de Jésuites, actuellement CES Joseph Rambaud

Désignation

Dénomination de l'édifice

Collège

Genre du destinataire

De clercs réguliers de la compagnie de Jésus

Appelation d'usage

CES Joseph Rambaud

Destination actuelle de l'édifice

Collège

Titre courant

Ancien collège de Jésuites, actuellement CES Joseph Rambaud

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Pamiers ; Verdun (cours de)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Pays de Pamiers

Canton

Pamiers-ouest

Lieu-dit

Mercadal (quartier du)

Adresse de l'édifice

Verdun (cours de)

Références cadastrales

2004 K 1179, 1176, 1177

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1559

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Description historique

Le 24 janvier 1558, sur demande de Monseigneur Robert de Pellevé, ordinaire du lieu, le légat du Pape accorde des lettres patentes portant établissement d'un collège de Jésuites à Pamiers. Les Jésuites fondent ici en 1559, le second collège en France après celui de Billon, en Auvergne. Les trois Pères Jésuites s'installent au coeur de la ville, à proximité de la cathédrale en procédant à l'acquisition d'une maison particulière dite de Cadeillac. L'enseignement secondaire est alors en quête d'un nouveau souffle après une période de déshérence. Au cours des 17e et 18e siècles, la prospérité du collège démontre l'insuffisance du bâtiment premier, la propriété s'accroît par achats ou donations des immeubles voisins. Les ressources du collège proviennent de rentes agricoles (vignes, ferme) et de l'évêché, du chapitre et de la ville. L'évêque de Verthamon lui cède également son importante bibliothèque ainsi que des subsides pour la construction d'une chapelle. De 1702 à 1719, une chapelle massive et majestueuse est construite à l'angle des actuelles rues Blanche et Charles De Gaulle. Sur un plan en croix latine avec un chevet plat, elle comporte un décor de façade caractéristique des églises des jésuites du 18e siècle. A partir de 1761, l'ordre des jésuites est critiqué en France et il est dissout par le pape en 1773. En 1762 les biens des jésuites de Pamiers sont saisis et en 1763, ils sont expulsés.Ainsi le 26 décembre 1765, le collège devient royal, il est administré par un bureau composé de l'évêque en tant que président, 2 officiers présidial, 2 consuls et 2 notables. Les jésuites reviennent en France après la Révolution. En 1878 une partie de l'étage de la chapelle est réaménagée en salle de classe. En 1881, la ville prend définitivement à sa charge la gestion économique de son collège. Différents travaux de réhabilitation sont entrepris et suivis par l'architecte Pierre Izac. En 1921, l'église du collège fait l'objet d'un projet d'aménagement en salle de théâtre municipal. Au milieu du 20e siècle, le bâti primitif du collège nécessite de nombreux travaux. En juin 1953, après qu'un projet de reconstruction d'un collège de garçons au lieu-dit La Gloriette ait été annulé, il est décidé de reconstruire en grande partie l'ensemble. La reconstruction s'est étalée de 1960 à 1969, l'intégralité de l'îlot a été démolie et reconstruite hormis la tour de l'escalier qui menait à l'infirmerie du collège, actuelle " Tour de la Monnaie " qui flanquait un bâtiment plus ancien du 15e siècle et la chapelle qui a été réaménagée en centre culturel et gymnase. Le collège prend le nom de C.E.S Joseph Rambaud (1879-1944), maire de Pamiers (1919-1943), conseiller général, sénateur de l'Ariège, mort pour la France, déporté en Allemagne.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, ciment, brique, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, terrasse

Protection

Typologie de la zone de protection

Abords d'un monument historique

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pradier Sandrine, Bertrand-Daunis Clara

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier avec sous-dossier

ancien collège de Jésuites, actuellement CES Joseph Rambaud
ancien collège de Jésuites, actuellement CES Joseph Rambaud
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image