Cathédrale Saint-Antonin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale, cathédrale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Antonin

Titre courant

Cathédrale Saint-Antonin

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Pamiers ; Mercadal (place du)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Pays de Pamiers

Canton

Pamiers-ouest

Lieu-dit

Mercadal (quartier du)

Adresse de l'édifice

Mercadal (place du)

Références cadastrales

1828 D 2372, 1989 K 1132

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 14e siècle, 17e siècle, 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Datation par source

Auteur de l'édifice

Pierre Caignac (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La cathédrale Saint-Antonin est au 12e siècle une église sise au coeur du quartier du Mercadal et répondant au vocable de Saint-Jean-Baptiste et Saint-Jean-Evangéliste. De cet édifice roman ne subsiste aujourd'hui que le portail dont les voussures retombent sur des chapiteaux historiés. Au 14e siècle, l'église est agrandie pour se convertir au goût du jour à savoir le gothique méridional. Au 15e siècle, des troubles bouleversent l'organisation religieuse de la ville : la cathédrale et le Mas Saint-Antonin sont pillés et détruits. Les reliques de Saint-Augustin y sont déposées à Notre-Dame afin d'être en sécurité. Elle demande donc le transfert du siège cathédral qui est décidé en 1485 et effectif en 1544. Lors des guerres de religion, entre 1557 et 1577, elle est en partie détruite. En 1628, la reconquête catholique est effective. L'évêque Henri de Sponde rentre alors d'exil et entame la reconstruction d'une église plus vaste, tâche qui sera poursuivie par son successeur François-Etienne de Caulet. Elle est finalement consacrée le 9 janvier 1689.Pendant la Révolution, la cathédrale est transformée en entrepôt pour le fourrage de l'armée. 1906, la cathédrale est classée monument historique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, pierre, appareil mixte

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

La cathédrale est construite en brique et en pierre. Constituée d'une nef unique, elle présente un aspect massif en raison de ses contreforts, de son transept très peu saillant et de l'imposante base de son clocher-porche. L'édifice s'inscrit dans le style gothique méridional. Le clocher porche bâti sur le modèle de celui des Jacobins, lui-même inspiré de Saint-Sernin, présente plusieurs niveaux : une base carrée menant à un chemin de ronde crénelé et trois niveaux supérieurs de forme orthogonale couronnés d'une terrasse culminant à 49m de haut.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1906/11/20 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM09000029, IM09000937, IM09001717, IM09001718, IM09001719, IM09001720, IM09001721, IM09001724, IM09001725, IM09001727, IM09001729, IM09001730, IM09001733

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gueguen Alexandra

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

cathédrale Saint-Antonin
cathédrale Saint-Antonin
(c) Communauté de communes des Portes d'Ariège Pyrénées ; (c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image