Monument commémoratif de la guerre de 1939-1945

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument

Appelation d'usage

Commémoratif de la guerre de 1939-1945

Titre courant

Monument commémoratif de la guerre de 1939-1945

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Saint-Girons

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ariège

Canton

Saint-Girons

Références cadastrales

2012 A2 3442

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Musée (non étudiée) ; ancienne gare

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 21e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

2005

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Gaston-Lagorre René (peintre)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le musée de la Liberté, bâtisse adossée à l'arrière de l'ancienne gare de Saint-Girons, a été inauguré officiellement le mardi 10 juillet 2007 par le maire de Saint-Girons, Bernard Gondran. Il retrace l'histoire des passeurs qui, au péril de leurs vies, ont accompagné et guidé à travers les Pyrénées les personnes fuyant la France au cours de la Seconde Guerre mondiale. La stèle située à proximité de ce musée a été inaugurée en juillet 2005. Le dessin reproduit sur les plaques du "Chemin de la Liberté" est celui réalisé pour la circonstance, le cinquantenaire de la Libération, par l'artiste originaire de Seix, René Gaston-Lagorre. Né en 1913, décédé à Paris le 20 février 2004, cet artiste était premier grand Prix de l'école des Beaux-Arts de Toulouse puis lauréat de celle de Paris où il installa son atelier. Originaire du Couserans, il installa à Seix un deuxième atelier dans lequel il travaillait l'été. Il a exposé en France et à l'étranger.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, bronze, béton armé, marbre

Commentaire descriptif de l'édifice

Le monument commémoratif de la guerre de 1939-1945 est situé devant le musée de la Liberté situé derrière l'ancienne gare de Saint-Girons. Une plaque de granite noir polie (dimensions : h = 75, la = 50, pr = 2) est fixée contre un rocher - du marbre local -. Sur la plaque polie sont gravés dans un cadre un dessin de René Gaston-Lagorre, au-dessous les inscriptions suivantes "A la mémoire / des évadés / de France / et des passeurs / du Couserans" et à sa gauche une branche de lauriers en bronze (dimensions : h = 40, la = 20) comporte les inscriptions "SOUVENIR / FRANCAIS". Le dessin représente six personnes cheminant dans les montagnes, au-dessous des inscriptions "Le Chemin de la / Liberté".

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Palme ; laurier ; homme ; montagne

Description de l'iconographie

La palme de lauriers récompense les vainqueurs. Les six hommes qui s'acheminent vers les montagnes, symbolisent les personnes fuyant la France par les Pyrénées au cours des années 1939-1945.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

120 h ; 120 la ; 70 pr

Commentaires d'usage régional

Monument stèle

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2006

Date de rédaction de la notice

2013

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Roques Patrick

Cadre de l'étude

Enquête thématique départementale (monuments aux morts de l'Ariège)

Typologie du dossier

Dossier individuel

1/2
monument commémoratif de la guerre de 1939-1945
monument commémoratif de la guerre de 1939-1945
© Inventaire général Région Midi-Pyrénées
Voir la notice image