Église paroissiale Saint-Amadour (église fortifiée)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Église fortifiée

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Amadour

Titre courant

Église paroissiale Saint-Amadour (église fortifiée)

Localisation

Localisation

Occitanie ; 09 ; Saint-Amadou

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communauté de communes du Pays de Pamiers

Canton

Pamiers-est

Références cadastrales

1990 B 308

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle ; 2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1864

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'élévation nord de la dernière travée de la nef comporte des vestiges de système défensif (consoles d'une bretèche) qui pourraient dater du 14e siècle. Les élévations nord et sud de la nef montrent des baies à couvrement en arc plein cintre qui pourraient dater de la fin du Moyen-Age ou du courant de la période moderne. L'élévation sud montre également une reprise entre la dernière travée de la nef et le choeur. En 1864, l'église est agrandie. Ces travaux réalisés par l'architecte diocésain Ferdinand de Coma comportent notamment la construction du bas-côté nord et la reprise des murs de la nef. L'église est entièrement rehaussée. Les ouvertures ont été alors repercées, entraînant l'obstruction des baies primitives citées plus haut. La sacristie attenante au choeur date également très vraisemblablement de cette même campagne de reconstruction et d'agrandissement. Le portail néo-roman date également de cette période. L'intérieur de l'église, en particulier les peintures monumentales, ont été rénovées au début de l'année 2000.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; grès ; moellon ; brique ; enduit partiel ; ciment

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Fausse voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; croupe ronde ; pignon couvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ensemble des élévations de l'église est en moellon calcaire et de grès pourvu d'un enduit partiel. Cet enduit masque également des briques concassés ennoyées dans le mortier employé pour le jointoiement des moellons. L'élévation inférieure sud de la nef et les élévations inférieures de la sacristie sont pourvues d'un enduit cimenté. Une génoise en tuile canal à 3 rangs superposés court sur les élévations nord et sud de la nef et de l'abside, tout comme sur celles du bas-côté nord et de la sacristie. Les ouvertures du 19e siècle comportent un encadrement en brique. Le portail latéral sud comporte un encadrement et un appareillage en pierre de taille calcaire. La façade occidentale est masquée par les constructions adjacentes, elle est couronnée par un clocher-mur à deux étages, avec 3 arcatures abritant chacune une cloche. Le clocher-mur est couronné par une croix en fer forgée. Les fenêtres hautes de la nef et du chevet, à encadrement de brique, sont couvertes d'arcs plein cintre. L'église comporte un plan allongé, à vaisseau unique et un bas-côté nord, avec une abside en cul-de-four et une petite sacristie attenante à l'élévation orientale du choeur. Celle-ci présente un niveau inférieur abritant primitivement la remise des pompiers. La nef est formée de trois travées. Elle est couverte d'un toit à longs pans, l'abside d'une croupe ronde, la sacristie de longs pans et croupe l'ensemble étant en tuile creuse. Un discret décor de stuc anime les élévations intérieures de la nef. Le choeur comporte un carrelage de céramique polychrome. La nef, le bas-côté nord et le choeur sont couverts de fausses voûtes d'ogives. Les élévations et les voûtes de l'église présentent un décor de peinture monumentale polychrome. On accède au clocher par l'escalier en charpente menant à la tribune d'orgue qui occupe le revers de la façade occidentale. L'escalier mène également à une cage en bois abritant le mécanisme de l'horloge d'édifice qui occupe la partie supérieure de la 1ère travée de l'élévation sud de la nef.

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail (étudié dans la base Palissy) ; ferronnerie (étudiée dans la base Palissy) ; menuiserie ; sculpture ; céramique ; décor stuqué ; peinture

Indexation iconographique normalisée

Colonne ; acanthe ; feuillage ; étoile

Description de l'iconographie

Le portail latéral sud est orné de deux archivoltes reposant sur des doubles colonnes à chapiteaux de feuillage d'acanthe. Les peintures monumentales des élévations intérieures de la nef et des voûtes sont ornées de motifs végétaux et géométriques ainsi que d'une constellation d'étoiles. Les chapiteaux de la nef comportent également un décor à forme végétale.

Commentaires d'usage régional

Église fortifiée ; clocher-mur

Protection et label

Précisions sur les éléments protégés

Parties fortifiées

Référence aux objets conservés

IM09000409 ; IM09000423 ; IM09000424 ; IM09000426 ; IM09000425 ; IM09000938 ; IM09000928 ; IM09000931 ; IM09000888 ; IM09000887 ; IM09000449 ; IM09000427 ; IM09000439 ; IM09000443 ; IM09000450 ; IM09000452 ; IM09000456 ; IM09000463 ; IM09000438 ; IM09000428 ; IM09000460 ; IM09000431 ; IM09000448 ; IM09000464 ; IM09000433 ; IM09000436 ; IM09000457 ; IM09000434 ; IM09000447 ; IM09000451 ; IM09000455 ; IM09000440 ; IM09000453 ; IM09000437 ; IM09000446 ; IM09000458 ; IM09000459 ; IM09000432 ; IM09000435 ; IM09000444 ; IM09000429 ; IM09000441 ; IM09000454 ; IM09000461 ; IM09000442 ; IM09000445 ; IM09000462

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Eglise remarquable par la présence d'éléments de fortifications.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Guiochon Xavier-Philippe ; Pradier Sandrine ; Claeys Laurent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Occitanie - Direction de la Culture et du Patrimoine - Service Connaissance et Inventaire des Patrimoines 22, bd Maréchal Juin 31406 Toulouse cedex 9 - Espace Capdeville, 417 Rue Samuel Morse, 34000 Montpellier - 05.61.39.62.47