Église paroissiale Saint-Pélage, puis Saint-Marcellin-Saint-Antoine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pélage ; Saint-Marcellin-Saint-Antoine

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pélage, puis Saint-Marcellin-Saint-Antoine

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Hautes-Alpes (05) ; Névache

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Briançon

Lieu-dit

Ville-Haute

Références cadastrales

1846 C7 2854, 1977 AB 314

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1490, 1498, 1769

Commentaires concernant la datation

Date portée

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Cette église était au 12e siècle sous le vocable de Saint-Pélage. Elle comporte plusieurs inscriptions : 1490 sur la porte sud, 1498 sur les vantaux de la porte occidentale, 1537 sur le lambris de la nef. Elle a été consacrée en 1532. La date de 1769 sur un chapiteau du 15e siècle est celle d'une restauration. Les tirants en bois posés au 17e siècle ont été complétés par des tirants en fer au début du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Tuf, calcaire, marbre, appareil mixte, moellon, maçonnerie, enduit

Matériaux de la couverture

Bardeau, pierre en couverture

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives, voûte en berceau

Typologie de couverture

Toit à deux pans, flèche polygonale

Commentaire descriptif de l'édifice

L'église est bâtie au coeur du hameau et entourée sur trois côtés par le cimetière ; nef unique de deux travées et choeur de plan carré couverts d'une croisée d'ogives. Une chapelle de deux travées peu profondes s'ouvre sur le côté gauche de la deuxième travée de la nef. La sacristie borde le côté nord du choeur et communique avec lui par une porte. Un choeur des chantres polygonal ouvre au sud. Il semble remplacer une disposition d'origine dont subsiste, adossé à la pile sud de l'arc-triomphal, un pilastre flanqué d'une demi-colonne couronnée d'une chapiteau orné d'une tête humaine entre deux feuilles ; son symétrique a été supprimé, le chapiteau étant remployé dans le mur extérieur de la chapelle, avec la date gravée de 1769. Il a pu s'agir d'une petite chapelle couverte d'une croisée d'ogives. La chapelle nord présente le même type d'éléments que le choeur et la nef : nervures à triple tore, clés circulaires, tailloirs biais. L'ensemble des façades de l'église présente une grande unité de composition, quel que soit leur emplacement, seul variant le détail de l'ornementation ou la disposition des baies. Toutes sont construites en blocage sur une plinthe dont le sommet, taillé en biseau, est appareillé en marbre blanc-rose. Aux angles, les chaînes appareillées en marbres rose et vert forment de larges pilastres corniers, avec leur propre soubassement. Une corniche creusée d'un cavet, appareillée en tuf, surmontant une frise d'arceaux en plein-cintre, couronne chaque façade. Le clocher est une tour carrée couronnée d'une flèche ; il comprend un rez-de-chaussée voûté en berceau segmentaire et un étage haut dans lequel sont installées des échelles montant aux cloches. Au sommet sont pratiquées trois étages éclairés par des fenêtres géminées. Le portail est constitué d'une porte rectangulaire couronnée d'un tympan et encadrée de deux ébrasement portant une voussure, inscrite dans un cadre mouluré rectangulaire. Le couronnement des trois colonnettes alternant avec des ressauts de l'ébrasement est monolithe est simule des chapiteaux au moyen de petites accolades ; les faces s'ornent de pampres, oiseau et lys.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Vierge ; ange

Description de l'iconographie

Annonciation sur le tympan du portail ouest.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1914/05/09 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Portail ; porte

Référence aux objets conservés

IM05003289, IM05002978, IM05003285, IM05003458, IM05003275, IM05003291, IM05003296, IM05003467, IM05003470, IM05003290, IM05003460, IM05003463, IM05003464, IM05003287, IM05003459, IM05003276, IM05003473, IM05003295, IM05003277, IM05003279, IM05003280, IM05003281, IM05003461, IM05003465, IM05003462, IM05003469, IM05003274, IM05003283, IM05003284, IM05003466, IM05003471, IM05003278, IM05003286, IM05003288, IM05003294, IM05003472, IM05003512, IM05003485, IM05003508, IM05003509, IM05003513, IM05003484, IM05003511, IM05003533, IM05003478, IM05003497, IM05003498, IM05003510, IM05003480, IM05003486, IM05003503, IM05003475, IM05003501, IM05003530, IM05003474, IM05003488, IM05003481, IM05003505, IM05003514, IM05003531, IM05003489, IM05003482, IM05003504, IM05003506, IM05003483, IM05003491, IM05003476, IM05003479, IM05003493, IM05003495, IM05003499, IM05003528, IM05003492, IM05003494, IM05003515, IM05003527, IM05003477, IM05003487, IM05003496, IM05003490, IM05003502, IM05003507, IM05003529, IM05003532, IM05003885, IM05003886, IM05004257, IM05004259, IM05004258

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1975

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fray François, Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/63
église paroissiale Saint-Marcellin et Saint-Antoine
église paroissiale Saint-Marcellin et Saint-Antoine
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image