Couvents des Récollets, puis caserne du Muy

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent, caserne

Vocable - pour les édifices cultuels

Des Récollets

Appelation d'usage

Du Muy

Titre courant

Couvents des Récollets, puis caserne du Muy

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Hautes-Alpes (05) ; Briançon ; 3 bis rue du Pont-d'Asfeld

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Briançon

Adresse de l'édifice

Pont-d'Asfeld (rue du) 3 bis

Références cadastrales

1972 AP 68

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1729

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le couvent des récollets est fondées en 1642. En 1702, ils sont autorisés, par la Ville et par le roi à s'installer à l'intérieur de l'enceinte, au quartier de Roche ; par ailleurs, le roi leur accorde 10 000 livres en dédommagement de leurs anciens terrains pris par les nouvelles fortifications, pour l'édification d'un nouveau couvent et d'une chapelle. La pose de la première pierre de l'église à lieu le 29 mai 1729, placée sous le vocable de Saint-Pierre d'Alcantera. Le couvent est supprimé en 1782 et ses bâtiments et ses biens attribués à l'hôpital, qui les rétrocéda au roi contre une rente annuelle. Il fut alors transformé en entrepôt de grains pour les troupes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, étage de soubassement, rez-de-chaussée, 5 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

L'édifice, long et étroit, se compose de deux parties juxtaposées : le corps de logis et la chapelle, dans le prolongement l'un de l'autre. Le corps de logis est constitué de trois parties en enfilade desservies par un seul escalier : le vestibule est couvert de trois travées d'arêtes ; la partie suivante est voûtée d'arêtes sur quatre étages (jusqu'au premier) ; la partie sud pourrait avoir été ajoutée car ses dispositions sont différentes de celles des autres (pas de voûtement). La chapelle a un plan irrégulier, arrondi aux deux extrémités ; elle occupe la hauteur de deux étages (rez-de-chaussée et premier étage) et un plancher moderne a été établi entre les deux niveaux ; au-dessus se trouve un étage carré et un comble. Côté rue Roche, les deux sous-sols sont ouverts par des fenêtres et une porte y donne accès. La façade nord est la seule intacte avec son portail à décor architecturé qui correspond à la structure interne de la chapelle.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1978/09/07 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures (cad. 1972 AP 68) : inscription par arrêté du 7 septembre 1978.

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1976

Date de rédaction de la notice

2001

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Truttman Philippe, Fray François, Marciano Florence

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/8
couvent des Récollets, puis caserne E ou caserne du Muy
couvent des Récollets, puis caserne E ou caserne du Muy
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image