Église paroissiale Saint-Pons puis chapelle Saint-Antoine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale, chapelle

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Pons ; Saint-Antoine

Titre courant

Église paroissiale Saint-Pons puis chapelle Saint-Antoine

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Peyroules

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Castellane

Lieu-dit

Ville

Références cadastrales

1997 WD 105, 1836 B 221, 222

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Haut Moyen Age

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La chapelle de Ville est l'ancienne église paroissiale Saint-Pons de Peyroules. Elle correspond à "l'ecclesia de Petrolis", dont les revenus sont estimés à 26 livres dans le compte des décimes du diocèse de Senez vers 1300, taxés 10 florins dans le compte de procurations du même diocèse en 1376, et 12 deniers dans le compte de la taxe synodale du 16e siècle. Elle a gardé sa fonction au moins jusqu'à la fin du 18e siècle, Achard la signale comme telle en 1788. Le transfert de la paroisse à la succursale du hameau de la Rivière, actuel chef-lieu, a eu lieu peu après la construction de cette dernière, entre 1830 et 1832. Utilisée comme chapelle durant tout le 19e siècle sous le vocable Saint-Antoine, patron de la paroisse, elle n'a été abandonnée qu'au milieu du 20e siècle. L'attachement des habitants et la volonté de la municipalité l'ont, à l'aube du 21e siècle, sauvée de la ruine. La nef n'a plus de toit, mais les murs, debout jusqu'au faîte (on en a l'assurance par une photographie prise dans les années 1970, à une époque où subsistait encore une partie de l'avant-toit) , ont été consolidés et le cul-de-four de l'abside a reçu une nouvelle couverture en tuiles creuses. Les caractères architecturaux (plan irrégulier, tracé outrepassé de l'abside et des arcs, multiplicité des portes, séparation du baptistère, chaînes d'angle en moellons) apparentent l'édifice aux églises de l'Antiquité tardive et du Haut Moyen Age (Saint-Hermentaire de Draguignan, églises "wisigothiques" du Languedoc).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, tuf, moyen appareil, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Typologie de plan

Plan allongé

Typologie du couvrement

Cul-de-four

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice orienté, composé d'une nef découverte (jadis couverte en charpente) et d'une abside de plan semi-circulaire outrepassé. Tout le gros-oeuvre est maçonné à double parement de moellons équarris, posés en assises régulière et grassement jointoyés, y compris les chaînes d'angle, la voûte de l'abside et les baies appareillées en tuf. La nef, de plan trapézoïdal, a trois portes, deux au sud et une, désaxée, à l'ouest, toutes couvertes d'arcs en plein cintre outrepassé retombant en retrait des piédroits. Les deux fenêtres, ouvertes au sommet des murs, ont été fortement remaniées et agrandies. Dans la partie occidentale, deux corbeaux en tuf à mouluration classique et les vestiges d'un escalier en équerre attestent l'existence d'une tribune portée par un arc. L'arc triomphal, au tracé outrepassé, a été repris en sous-oeuvre et légèrement rétréci. Dans l'abside, la fenêtre axiale en plein cintre à double ébrasement a été murée et remplacée par une fenêtre rectangulaire à double ébrasement percée au sud. Le sol, surélevé d'une marche dans l'abside, est pavé de carreaux en terre cuite. Sur la voûte de l'abside subsiste un fragment d'un retable en gypserie qui surmontait le maître-autel.

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué

État de conservation (normalisé)

Désaffecté

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

2006/09/11 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise et ensemble de la parcelle (cad. 1997 WD 105) : inscription par arrêté du 11 septembre 2006.

Référence aux objets conservés

IM04000941

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Edifice exceptionnel par sa chronologie.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauze Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/33
église paroissiale Saint-Pons puis chapelle Saint-Antoine
église paroissiale Saint-Pons puis chapelle Saint-Antoine
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image