Bourg castral de Peyroules

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bourg castral

Appelation d'usage

Bourg castral de Peyroules

Titre courant

Bourg castral de Peyroules

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Peyroules

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var

Canton

Castellane

Lieu-dit

Ville

Références cadastrales

1997 WD 23 à 33, 1836 B 161 à 190

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Château fort, chapelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu du Moyen Age

Description historique

Hormis une brève mention vers 1045, on ne sait rien de Peyroules avant le 13e siècle. Le bourg castral fait partie en 1226-1227 de la baronnie de Castellane, en 1232-1244 de l'évêché de Senez. En 1278, il appartient à Boniface de Gaubert et compte 25 feux. Forte de 52 feux en 1315, la population est réduite à 12 feux en 1471. L'affouagement de 1504 y dénombre 46 maisons (avec la Foux et la Bâtie). Le déperchement de l'habitat a sans doute commencé dans le courant du 16e siècle et les hameaux de la vallée contiennent la majeure partie des 85 maisons recensées en 1698. En 1836, le cadastre n'enregistre à Ville, dans l'ancien bourg castral, que 8 maisons, 9 bâtiments agricoles, 2 ruines, le four et une chapelle dédiée à Notre-Dame-du-Rosaire.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Commentaire descriptif de l'édifice

Perché à 1210 m d'altitude, sur le rebord d'un plateau à mi-pente entre la vallée du Jabron et la crête des Barres, ramification orientale du Teillon, implanté sur un mamelon, le site surplombe au sud le versant très raide et boisé de la vallée, à l'est et à l'ouest les ravins profondément creusés de deux petits affluents du Jabron. Au nord, une petite dépression le sépare du plateau et du coteau couvert de terrasses agricoles qui ont constitué jadis l'essentiel de son terroir agricole et que traverse d'ouest en est un vieux chemin qui reliait Castellane à Saint-Auban, avec un embranchement au nord, par le col des Portes, vers Soleilhas. Vers l'est, le coteau rejoint un autre plateau plus élevé, que domine le piton de Blavy, siège d'un important habitat perché protohistorique. Malgré son altitude, le bourg castral de Peyroules n'avait de communication visuelle qu'avec la Bâtie à l'ouest et Mousteiret au sud. Le château fort, à l'ouest de l'agglomération, était protégé par un fossé en arc de cercle, encore perceptible malgré le comblement. L'édifice comprenait une tour de plan circulaire, parementée en moellons équarris et assisés, dont le dernier pan, encore debout en 1970, est aujourd'hui effondré. Du corps de logis contigu à l'est, il ne reste que la base de l'angle sud-est et la trace des murs. Le hameau contient une maison entière et deux autres encore reconnaissables malgré la ruine. Dans l'une d'elles (parcelle 24 sud) , on voit l'arrachement d'une porte en plein cintre à claveaux extradossés et deux blocs taillés à bossage qui proviennent vraisemblablement du château. Le chemin d'accès depuis la vallée au sud est en partie taillé dans le rocher et pavé de cailloux.

Commentaires d'usage régional

Bourg castral de type oppidum

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2005

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Sauze Elisabeth

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel
Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/13
bourg castral de Peyroules
bourg castral de Peyroules
© Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Voir la notice image