Maison dite Villa Puebla

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

Villa Puebla

Titre courant

Maison dite Villa Puebla

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Alpes-de-Haute-Provence (04) ; Barcelonnette ; place 157e R.I.A.

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Barcelonnette

Adresse de l'édifice

157e R.I.A. (place)

Références cadastrales

1980 AC 418

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Petit parc ; verger ; grotte artificielle ; serre ; chute d'eau ; allée ; pavillon de jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1885 ; 1903

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribué par source

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Lions Eugène (commanditaire)

Description historique

La villa est construite en 1885 par Bérato, entrepreneur italien de Saint-Vincent-les-Forts ; le commanditaire est Eugène Lions, habitant de Barcelonnette, ancien négociant à Puebla, ayant fait fortune au Mexique. Elle est remaniée en 1903 par F. Girard, architecte de Grenoble. Le sculpteur Xavier Borgey et le maître-verrier J.-A. Bessac décorent les pièces d'apparat en 1903. En 1987 ont lieu des aménagements intérieurs divers.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Maçonnerie ; enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Rez-de-chaussée ; 2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit en pavillon ; croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie

Couverts ou découverts du jardin de l'édifice

Bosquet ; quinconce ; rocaille de jardin

Commentaire descriptif de l'édifice

La villa comporte un plan massé rectangulaire avec un décrochement pour les circulations sur la façade nord ; l'élévation sud comporte 5 travées identiques. Le toit en pavillon à 4 versants présente 3 oeils-de-boeuf. L'escalier d'honneur, composé de plusieurs degrés débouche sur une large terrasse. Le décor présentant des éléments architectoniques associés aux faïences colorées polychromes sur la façade sud date des remaniements tout comme la modénature qui est alors accentuée : le rez-de-chaussée est traité à larges refends et couronné d'une corniche, chaque baie du 1er étage est couronnée d'un entablement associé à un linteau de faïence, le 2e étage reçoit des jambes de force ouvragées et une corniche terminale polychrome ; les simples garde-corps métalliques sont remplacés par de très belles ferronneries ; les épis de faîtage et la crête en zinc sont ajoutés. Les pièces intérieures présentent un décor de plâtrerie, de menuiserie décoratives et un bel ensemble de cheminées de marbre blanc, rouge, noir ; les sols sont en carreaux de céramiques à larges motifs floraux ; un vitrail remplace le simple vitrage d'origine. Le parc de plus de 3 hectares (34656 m2) est contemporain de la création de la villa ; c'est un exemple de "parc-fruitier" caractéristique de la villa mexicaine avec le parc d'agrément autour de l'édifice, le vaste verger occupant la partie le plus importante de part et d'autre de la grande allée. Aux abords de la villa (élévation est) se trouvent une grotte en rocaille avec chute d'eau et animation florale et végétale, une gloriette, une importante serre à l'abandon. L'allée centrale est plantée de 40 marronniers et sycomores ; les bosquets de haute futaie sont placés à l'angle sud-ouest de la villa ; la double rangée de haute futaie est essentiellement composée de mélèzes ; 3 peupliers géants se trouvent à l'angle nord-est ; un bois de pins est situé sur la pente.

Technique du décor des immeubles par nature

Céramique ; menuiserie ; ferronnerie ; vitrail

Indexation iconographique normalisée

Fleur ; ornement à forme végétale ; entrelacs ; pointe de diamant

Description de l'iconographie

Les corniches et les encadrements des fenêtres sont en faïence polychrome représentant des motifs floraux et végétaux ou des pointes de diamant ; les coyaux sont soutenus par des jambes de force en bois ouvragé ; le balcon central et les balconnets sont en ferronneries ouvragées de style Art Nouveau. Un vitrail au décor floral de pavots de style Art Nouveau.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1987

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Homps Hélène ; Pauvarel Carole

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (villas mexicaines du canton de Barcelonnette)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Direction Culture et Patrimoine - Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel Grand Horizon, 11-13 boulevard de Dunkerque, 13002 Marseille - 04 88 10 76 66

1/7