Église paroissiale Saint-Hilaire

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Hilaire

Titre courant

Église paroissiale Saint-Hilaire

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Révillon ; route de Glennes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Braine

Adresse de l'édifice

Glennes (route de)

Références cadastrales

1984 B2 157

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La nef de l'église a été construite à la fin du 12e siècle avec un portail occidental cintré, et prolongée du transept et du choeur au début du siècle suivant, mais l'édifice a été largement remanié par la suite. Les bas-côtés ont probablement disparu, comme souvent dans la région, à la suite des troubles de la guerre de Cent Ans ou des guerres de Religion. Sous l'Ancien Régime, la paroisse relevait du diocèse de Laon (Grand archidiaconé, doyenné de Neufchâtel). À la veille de la Première Guerre mondiale, le bras nord du transept était en grande partie effondré. De plus, le couvrement moderne uniforme du choeur et du transept a occulté les caractères particuliers de chacune des parties orientales.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; pierre de taille ; moyen appareil

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée sans travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; appentis ; toit à deux pans ; flèche polygonale ; croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

La nef couverte d'un faux-plafond de plâtre mène à la croisée du transept puis à l'abside trapézoïdale à trois pans, encadrée de part et d'autre par les deux bras du transept à cinq pans légèrement désaxés, ce qui donne au chevet l'aspect très curieux de trois polygones irréguliers sous un même toit à longs pans et croupes. Le petit clocher essenté d'ardoise qui surmonte la croisée est couvert d'une flèche octogonale à égoût retroussé.

État de conservation (normalisé)

Remanié ; restauré

Protection et label

Référence aux objets conservés

IM02004214 ; IM02004215 ; IM02004483 ; IM02004532

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fournis Frédéric

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens