Église paroissiale Saint-Remi

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Remi

Titre courant

Église paroissiale Saint-Remi

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Augy ; Grande Rue

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Braine

Adresse de l'édifice

Grande Rue ()

Références cadastrales

1984 A3 484

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 12e siècle 13e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

16e siècle ; 1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1921

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

L'église a été construite à la fin du 12e et au début du 13e siècle et ornée probablement au 15e siècle d'un cycle de peintures murales dont subsiste un vestige. Le bas-côté sud a été remanié au 16e siècle. Sous l'Ancien Régime, l'église est une annexe de la paroisse de Cerseuil qui relève du diocèse de Soissons (Grand archidiaconé, doyenné de Chacrise) , dont l'évêque est le collateur et l'abbaye Saint-Médard de Soissons le gros décimateur. En 1722 sont signalées des réparations à faire sur le clocher, le toit, le choeur et les chapelles. Après le Concordat, la paroisse relève du doyenné de Braine dont elle n'est qu'une chapelle vicariale. L'église semble être en très mauvais état au début du 20e siècle. Elle est très endommagée (choeur et bras nord du transept éventrés) lors du repli de l'armée allemande au mois d'août 1918. L'édifice est classé en 1921 pour permettre sa restauration à l'identique par Lucien Sallez, architecte des Monuments historiques : la nef (1921-1928) , le transept (1922-1925) et les bas-côtés (1922-1928) sont relevés, le clocher est reconstruit en 1923 et l'abside restaurée en 1924. Durant les travaux, le culte est rendu dans une baraque-chapelle provisoire en bois.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; pierre de taille ; grand appareil ; essentage d'ardoise

Matériaux de la couverture

Tuile plate ; ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives ; lambris de couvrement

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée sans travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; appentis ; toit à deux pans ; flèche polygonale ; croupe polygonale ; pignon couvert ; pignon découvert

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en charpente, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

La nef est plafonnée, tandis que l'abside polygonale à cinq pans ainsi que la croisée et le bras sud du transept sont voûtés d'ogives. Le bras nord du transept est couvert d'un lambris de couvrement en berceau, les deux bas-côtés sont couverts d'un lambris de couvrement en appentis. Le toit en appentis des bas-côtés prolonge le toit à longs pans de la nef dont les fenêtre hautes sont occultées. La majeure partie de l'édifice est couverte de tuile. Établi sur la croisée du transept, le clocher, essenté d'ardoise, est surmonté d'une flèche octogonale à égoût retroussé de plan carré également couverte d'ardoise.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture ; peinture (étudiée dans la base Palissy) ; sculpture ; vitrail (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Homme ; tête : homme ; tête : animal ; acanthe

Description de l'iconographie

L'arcade nord de la croisée du transept conserve des traces de peinture monumentale représentant deux médaillons accompagnés chacun d'un personnage masculin. Certains chapiteaux sont ornés d'acanthes. Les culots soutenant les retombées des voûtes sont ornés de têtes humaines ou animales.

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1921/09/19 : classé MH

Référence aux objets conservés

IM02004275 ; IM02004276 ; IM02004277 ; IM02004274 ; IM02004273 ; IM02004272 ; IM02004456 ; IM02004504 ; PM02000056 ; PM02000057 ; PM89000065

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Eglise intéressante pour la qualité du décor porté (peinture monumentale et vitrail) réalisé lors de sa restauration après la Première Guerre mondiale.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2007

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Fournis Frédéric

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional Hauts-de-France - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 21 mail Albert-Ier 80000 Amiens