Gare d'Oyonnax (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare

Titre courant

Gare d'Oyonnax (voie ferrée Andelot - La Cluse)

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Oyonnax ; place Vaillant Couturier

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

La voie ferrée Andelot - La Cluse

Canton

Oyonnax sud

Adresse de l'édifice

Vaillant Couturier (place)

Références cadastrales

2006 AH 709

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Bureau d'entreprise, logement, entrepôt commercial, abri de voyageurs, lampisterie, quai, poste d'aiguillage, cour, stationnement

Nom de l'édifice

Section Saint-Claude - La Cluse de la voie ferrée Andelot - La Cluse

Références de l'édifice de conservation

IA00141267

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1885

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le 17 novembre 1880, une décision ministérielle approuve l'emplacement de la gare ainsi que le principe de créer deux avenues, pour desservir la cour des voyageurs et celle des marchandises. Sa composition est fixée par les décisions des 16 août 1882 et 2 février 1883 : " Bâtiment des voyageurs pour Station de 2e classe ", suivant le plan type de la compagnie du PLM (Paris - Lyon - Méditerranée) annexé à la circulaire ministérielle du 26 avril 1880, abri couvert, entrepôt (à 4 travées) vraisemblablement du type " Halle à marchandises de 12 mètres de largeur avec bureau de la petite vitesse ", " lieux d'aisances " à 4 sièges, deux trottoirs de 100 m chacun, quai couvert de 20 m et quai découvert de 30 m, réservoir de 100 m3, deux fosses à piquer le feu, une grue de 10 tonnes et un pont-bascule de 20 tonnes. La construction est réalisée entre le 28 mars 1883 et le 16 mai 1885. La première date est celle de l'adjudication du marché des maisons de garde et bâtiments des gares, pour la partie de la ligne située dans l'Ain, aux entrepreneurs Claude Bergeron, de Martignat, et Jean-Pierre Crépel, de Pougny (Ain). La seconde correspond à l'ouverture à l'exploitation du tronçon Oyonnax - La Cluse. Un rapport de juin 1884 signale que les travaux sont avancés et la gare est inaugurée le 17 mai 1885 par le ministre des travaux publics. Le bâtiment principal est assez rapidement encadré par deux ailes d'une travée en rez-de-chaussée, portées ensuite à deux travées, et muni d'un fronton triangulaire accueillant une horloge, sur le modèle des stations de 1ère classe. Un entrepôt dédié aux marchandises expédiées en grande vitesse est dans le premier quart du 20e siècle, avant 1920, construit à proximité et au sud de lui (il sera par la suite doublé d'un second corps). Prévu en 1880 à droite de la voie face au bâtiment des voyageurs mais finalement construit dans son prolongement à la demande des industriels et commerçants, l'entrepôt principal est plusieurs fois agrandi au cours du 20e siècle, en liaison avec l'expansion de l'industrie plasturgique locale et les besoins de divers transporteurs et sociétés : Sernam, Danzas, DHL, etc. Partiellement désaffecté, il est en cours de vente. Le réservoir métallique, situé à droite de la voie, à proximité du passage à niveau n° 91 et du bâtiment du service Equipement, a été détruit. La gare est provisoirement devenue terminus, depuis mars 2005 et jusqu'en 2009, le temps que la ligne Bourg-en-Bresse - Bellegarde soit modifiée pour permettre le passage des TGV.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit partiel, béton, parpaing de béton, fer, pan de fer, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile flamande mécanique, tuile mécanique, tôle ondulée, ciment amiante en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, pignon couvert, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment des voyageurs, à l'altitude 541, 30 m et au point kilométrique 103.912, comporte sous-sol et étage carré, desservis par un escalier dans-oeuvre. Son élévation antérieure compte cinq travées, avec un corps central de trois travées sommé par l'inscription " Chemin de fer " et un petit fronton (ajouté après coup) accueillant une horloge d'édifice. Les ailes, en rez-de-chaussée, sont éclairées par deux baies. Les murs sont en moellon calcaire, avec enduit partiel, et les façades rythmées par la pierre de taille apparente : assises inférieures du mur jusqu'à hauteur d'appui, bandeau séparant rez-de-chaussée et étage carré, corniche et chaînes d'angles. Les baies sont en arc segmentaire, celles du rez-de-chaussée se distinguant par leur clef pendante. La couverture des toits, à croupes sur le bâtiment principal et à pignon couvert pour les ailes, fait appel à la tuile flamande mécanique ; un auvent, à charpente métallique et tôle ondulée, protège les voyageurs sur la façade arrière. L'abri - lampisterie, de l'autre côté de la voie, associe moellon calcaire et enduit partiel, baies en arc segmentaire, toit à longs pans et tuile mécanique. Les entrepôts sont en rez-de-chaussée surélevé, avec toit à longs pans et pignons couverts. Celui de la Sernam, jouxtant l'aile sud, est formé de deux corps de bâtiment accolés, en moellon calcaire enduit et à couverture de tuile mécanique (corps nord) ou de ciment amiante (corps sud). L'entrepôt d'origine, à charpente en bois, fait appel aux mêmes matériaux que le bâtiment des voyageurs mais il est protégé par de la tuile mécanique. Ses diverses extensions sont en moellon calcaire ou pan de fer et parpaing de béton enduit, avec couverture de tuile mécanique ou ciment amiante.

Commentaires d'usage régional

PLM 2e classe

Protection

Référence aux objets conservés

IM01000937, IM01000938, IM01000935, IM01000939, IM01000936

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2004

Date de rédaction de la notice

2006

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (la voie ferrée Andelot - La Cluse)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

1/30
gare d'Oyonnax (voie ferrée Andelot - La Cluse)
gare d'Oyonnax (voie ferrée Andelot - La Cluse)
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image