Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument aux morts

Appelation d'usage

De la guerre de 1914-1918 ; de la guerre de 1939-1945

Titre courant

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Massieux ; sous la place de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Reyrieux

Adresse de l'édifice

Eglise (sous la place de l')

Références cadastrales

1984 B non cadastré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1922

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1919, la commune de Massieux décide d'ériger un monument aux morts de la guerre de 1914-1918 sur la place publique du village, un plan prévoyant son emplacement est dessiné en février 1920. Le conseil municipal fait appel à la Société des marbres, terres et granites, située quartier des Brotteaux à Lyon et dirigée par MM. Guimet et Sommery, dont il approuve les plans, devis et projets par délibération du 11 juin 1922. Le monument, qui n'est pas signé, correspond, à quelques détails près, à la stèle à fronton du projet. Il porte au niveau de l'entablement la dédicace : A NOS MORTS / GLORIEVX, soulignée des dates 1914-1918 sur un bandeau précédant la liste de noms des morts sur une dalle rapportée ; cette dalle a certainement été remplacée après la Seconde Guerre mondiale, car, à la suite des morts de la guerre de 14-18, ont été ajoutées les dates 1939-1945 suivies d'un nom. On peut noter que le nom de la commune n'apparaît pas dans la dédicace : il s'agit d'une oeuvre de fabrication industrielle. L'édicule a été déplacé d'une trentaine de mètres au nord de l'emplacement projeté et rapproché de la mairie ; un enclos hexagonal remplace l'enclos rectangulaire d'origine (ou prévu dans le plan initial et modifié ?).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite (?), pierre de taille, calcaire, pierre de taille, plaquis

Commentaire descriptif de l'édifice

Le monument, en forme de stèle, s'élève au centre d'un petit jardin tout proche de la mairie et en contre-bas de l'église. Il est entouré d'un enclos hexagonal allongé (5 m x 2, 50 m environ) , formé d'un muret en béton, portant 8 bornes verticales de section carrée en calcaire, reliées par des chaînes. Surélevée d'un degré, la stèle rectangulaire verticale est taillée dans du granite, (ou du calcaire déchéritique ?) à grains légèrement brillants. Cette stèle, à base moulurée plus large, est couronnée d'un fronton triangulaire à retours, porté par deux culots de section carrée et souligné d'un haut-relief qui se prolonge en chute sous les culots. La frise d'entablement est gravée de la dédicace, suivie de la date gravée sur l'architrave. Au centre de la stèle est apposée une plaque rectangulaire verticale en pierre (boulonnée) , gravée de la liste de noms des morts des deux guerres. Toutes les inscriptions, lettres et chiffres, sont peintes en rouge. Le décor sobre, symboles de gloire militaire, se situe dans le tympan du fronton, orné d'un motif en relief méplat et gravé, et autour de la plaque centrale, de chaque côté de la stèle, où un motif en bas-relief sculpté surmonte un motif rapporté en métal (boulonné). Sur la base de la stèle sont fixées deux pattes qui retiennent deux motifs en métal léger (aluminium ou tôle) ; les ornements rapportés en métal sont peints en faux or.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, fonderie

Indexation iconographique normalisée

Croix : symbole : mort, symbole : religion chrétienne ; chute ; guirlande ; grecque ; laurier : symbole : vie militaire ; épée : symbole : vie militaire

Description de l'iconographie

Décor sculpté : une croix grecque rayonnante occupe le tympan du fronton et des branches de laurier symétriques se croisent sont sur les côtés de la stèle, soulignée, au-dessus de la base, d'une grecque gravée. Décor rapporté en métal : épées symétriques sur les côtés de la stèle et tiges de laurier symétriques à la base.

Dimensions normalisées des édicules uniquement

H = 246 ; la = 154 ; pr = 154

Commentaires d'usage régional

Type stèle

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

2004

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jourdan Geneviève

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88