École de filles et orphelinat de la Providence, actuellement foyer

Désignation

Dénomination de l'édifice

École, orphelinat

Genre du destinataire

De filles, de soeurs de la congrégation de saint Joseph

Appelation d'usage

Orphelinat de la Providence

Destination actuelle de l'édifice

Foyer

Titre courant

École de filles et orphelinat de la Providence, actuellement foyer

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Ars-sur-Formans ; rue des Ecoles

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Reyrieux

Adresse de l'édifice

Ecoles (rue des)

Références cadastrales

1823 A 219-222, 1984 A2 261

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Chapelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle, 2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1827, 1848, 1877, 1900

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En mars 1824, le curé d'Ars fait l'acquisition d'une maison avec dépendances, vraisemblablement du 18e siècle, dite maison Givre ; la même année il y installe une école de fille. En 1827, la maison est agrandie pour accueillir un orphelinat qui prend le nom de Providence. En 1846, la commune cède un terrain contigu au sud, pour la construction d'une chapelle. Celle-ci est entièrement terminée et meublée lors de sa consécration, le 5 novembre 1848, sous le vocable de la Sainte Famille. Dès 1847, l'ensemble est cédé à la congrégation des soeurs de saint Joseph de Bourg-en-Bresse qui en prend possession à la fin de l'année 1848. Cependant, il faut attendre 1855 pour que l'établissement obtienne une reconnaissance légale. Dans un premier temps, les religieuses ne conservent que l'école de filles ; en 1863, elles lui adjoignent de nouveau un orphelinat. En septembre 1877, la congrégation acquiert une maison voisine pour l'agrandissement de la Providence. L'adjonction d'un nouveau corps de bâtiment en 1900 donne à l'ensemble sa configuration actuelle. En 1906, l'école privée de filles est supprimée et l'édifice est transformé en foyer d'accueil.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile plate mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau, sous-sol, 2 étages carrés, étage en surcroît

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie, escalier intérieur, escalier en équerre, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'ensemble de l'édifice est construit en moellons de calcaire, la pierre de taille étant utilisée pour les encadrements et les chaînes d'angle. Il comprend quatre corps de bâtiments principaux, de hauteurs différentes, alignés le long de la rue. Chacun de ces corps est couvert d'un toit à longs pans. Un corps de dépendance, en retour d'équerre à gauche sur la cour arrière, est couvert en appentis. L'accès à cette cour se fait par un porche aménagé dans le bâtiment gauche. Le corps de bâtiment droit, en rez-de-chaussée surélevé, abrite la chapelle accessible par son pignon droit. Les trois autres corps présentent, sur la rue, une élévation principale à travées.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, décor stuqué, peinture, menuiserie

Indexation iconographique normalisée

Saint Joseph ; coeur : flamme ; croix latine ; croix pattée ; tête : ange ; guirlande ; ornement à forme géométrique

Description de l'iconographie

Statue de saint-Joseph dans une niche, en façade, croix latine sur le pignon de la chapelle et au dessus de la porte d'entrée du corps de bâtiment gauche, symboles religieux stuqués au centre du plafond de la chapelle : deux coeurs enflammés au centre d'une croix pattée inscrite dans une couronne de rayons lumineux. Une frise végétale peuplée d'angelots, également stuquée sur un fond peint en faux marbre, borde ce plafond. Les murs de la chapelle sont garnis de lambris de demi-revêtement ornés d'arcatures brisées.

Protection

Référence aux objets conservés

IM01000845, IM01000855, IM01000839, IM01000847, IM01000848, IM01000854, IM01000859, IM01000851, IM01000840, IM01000842, IM01000853, IM01000844, IM01000838, IM01000835, IM01000836, IM01000856, IM01000843, IM01000850, IM01000846, IM01000849, IM01000852, IM01000837, IM01000841

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jazé-Charvolin Marie-Reine

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88