Eglise paroissiale Saint-Didier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Didier

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Didier

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Saint-Didier-de-Formans

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Trévoux

Références cadastrales

1984 B 613

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1866, 1895

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1857, la municipalité de Saint-Didier projette de créer un nouveau centre administratif, le vieux bourg étant trop excentré. En 1861, il est décidé de reconstruire l'église, dont les plans et devis de l'architecte lyonnais Barthélémy Donat sont dressés depuis 1859, au hameau du Berrier, situé au milieu de la commune. En 1862, le géomètre Guichard lève le plan du terrain prévu pour cette construction. Donat modifie son 1er projet, et, entre juillet 1865 et novembre 1866, l'église est édifiée par J. Baptiste Marchand, entrepreneur de travaux publics d'Anse (Rhône) , dirigé par Louis Frédéric Benoît, architecte vraisemblablement associé alors à Donat. Mais probablement pour raison financière, le clocher n'est pas terminé. En 1893, grâce au legs Rojat destiné à son achèvement, Jean-Baptiste Faugeron, architecte de Trévoux, établit de nouveaux plan et devis du clocher, à la demande de la veuve Rojat qui choisit l'entrepreneur Trévoltien Auguste Chambon pour sa construction, réalisée entre février et octobre 1895. La date mai 1896 inscrite sur les culots du choeur indique peut-être l'inauguration officielle de l'église. Réfection de la couverture dans la seconde moitié du 20e siècle

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile plate mécanique, ardoise

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte d'ogives, voûte en berceau brisé (à lunettes), en brique

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à deux pans, flèche carrée, croupe polygonale, pignon découvert, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise construite en calcaire : gros oeuvre en moellons de Couzon et de Tournus, façade, clocher porche, contreforts, chaînes, baies et culots en pierre de taille de belle roche et de Lucenay, détails en pierre de taille de Tournus, voûtes en brique, marchés en pierre de Saint-Martin, charpente en peuplier, flèche en sapin ; plan en croix latine, nef unique de 3 travées voûtées d'arêtes, arcs doubleaux en plein-cintre, chapelles du transept voûtées en berceau brisé à lunettes, travée de choeur et abside à 5 pans voûtées d'ogives ; clocher porche en façade, flèche carrée à égout retroussé couverte d'ardoises d'Angers ; toit à longs pans, croupe polygonale sur le chevet, toits à 2 pans sur les chapelles, couverture en tuiles plates mécaniques, pignons découverts ; baies en arc brisé, surmontées d'oculi en étoile à 6 branches ; sacristie adossée à droite du choeur, couverte d'un appentis

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Symbole : vie religieuse : croix, blé, vigne

Description de l'iconographie

Support : culots des arcs doubleaux de la nef

Protection

Référence aux objets conservés

IM01000254, IM01000244, IM01000250, IM01000252, IM01000248, IM01000258, IM01000246, IM01000247, IM01000257, IM01000253, IM01000256, IM01000251, IM01000245, IM01000255, IM01000249

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1995

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Jourdan Geneviève

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

AOI ; architecture religieuse

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88

Eglise paroissiale Saint-Didier
Eglise paroissiale Saint-Didier
© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes
Voir la notice image