Tuilerie puis ferme, actuellement maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie

Destination actuelle de l'édifice

Ferme ; maison

Titre courant

Tuilerie puis ferme, actuellement maison

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Commenailles

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Jura

Canton

Chaumergy

Lieu-dit

Le Vernois

Références cadastrales

1979 E 305 A 315

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, pièce de séchage, logement patronal, étable, four à pain

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En 1841, un arrêté préfectoral autorise Fiacre Paissaud à établir une tuilerie au lieu-dit Champ de Fontaine (1979 E 305) , près du hameau du Vernois. Sont construits un four, une halle et une maison, remplacée vers 1859 par le logement actuel (lui-même modifié vers 1876). La tuilerie est vendue vers 1880 à la famille Lamard. Toutefois, l'associé de Paissaud, Jean Lacroix, avait bâti près de la première une deuxième tuilerie (autorisée en 1860). Peut-être édifiée au long du ruisseau du Vernois (bien que cela semble douteux) , elle aurait été installée vers 1887 ou 1896 à son emplacement actuel (1979 E 311) , alors que des logements étaient construits de l'autre côté de la route. Encore attestés en 1910, les deux établissements auraient fermé avant 1925. Après une conversion en ferme, celle du haut est actuellement une résidence secondaire. De l'autre ne subsiste que la halle de séchage transformée en hangar.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, calcaire, moellon, bois, pan de bois

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie du couvrement

Charpente en bois apparente

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, demi-croupe, appentis

Commentaire descriptif de l'édifice

Etable et logement patronal : muret en moellon calcaire surmonté de briques, toiture alliant demi-croupe et pignon. Etable : pan de bois et hourdis de briques pour les murs gouttereaux, sous-sol, couverture en tuile plate. Logement : un étage carré, étage de comble éclairé par deux baies en arc segmentaire. Piliers en brique pour les vestiges de la halle de séchage, en bois pour la deuxième halle (au sud) , flanquée d'un appentis.

Commentaires d'usage régional

Baie rectangulaire,arc segmentaire

État de conservation (normalisé)

Mauvais état, restauré, établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1988

Date de rédaction de la notice

1989

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel du Jura ; Patrimoine industriel

1/3
tuilerie puis ferme, actuellement maison
tuilerie puis ferme, actuellement maison
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image