Abbaye de chanoines réguliers de saint Augustin Saint-Rémy, puis église paroissiale Saint-Jacques

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye ; église paroissiale

Genre du destinataire

De chanoines réguliers de saint Augustin

Vocable - pour les édifices cultuels

Saint-Rémy ; Saint-Jacques

Destination actuelle de l'édifice

Collège ; hôtel de ville ; bibliothèque ; presbytère

Titre courant

Abbaye de chanoines réguliers de saint Augustin Saint-Rémy, puis église paroissiale Saint-Jacques

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meurthe-et-Moselle (54) ; Lunéville ; place Saint-Rémy ; rue Thiers ; rue des Templiers ; rue Banaudon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Lunéville Centre

Canton

Luneville-Nord

Adresse de l'édifice

Saint-Rémy (place) ; Thiers (rue) ; Templiers (rue des) ; Banaudon (rue)

Références cadastrales

1818 H3 1042, 1072, 1073, 1074, 1075 ; 1984 AB 282, 261, 262, 263, 264

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Place

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 18e siècle ; 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1730 ; 1747 ; 1812 ; 1813 ; 1877

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Abbaye Saint-Rémy reconstruite à partir de 1730 (daté par source) pour les chanoines réguliers de saint Augustin, d'après des plans de Jean Nicolas Jadot ou Jean Nicolas Jennesson (attributions proposées par divers auteurs) , l'église abbatiale servant également d'église paroissiale Saint-Jacques à partir de 1745 ; de 1745 à 1747 (daté par source) : importante campagne de travaux menée par l'architecte Emmanuel Héré qui termine l'église ; durant la Révolution, l'abbaye disparaissant, une partie des bâtiments conventuels est détruite pour ouvrir une rue (rue des Templiers) ; 1798 (daté par source) : le bâtiment est devient hôtel de ville, 1802 (daté par source) : le logis abbatial (corps ouest) devient presbytère de la paroisse ; 1812 (daté par source) : aménagement intérieur de la partie est du corps sud (entre hôtel de ville et chevet) , qui devient collège ; 1813 (daté par source) : construction de la partie ouest du corps sud prolongeant le chevet ; 1877 (daté par travaux historiques) : modification de la façade du corps sud par l'architecte lunevillois Emile Bajot (attribution par source) avec la création d'escaliers extérieurs, la pose de balcons et d'une balustrade de toiture ; érection d'un monument aux morts (cf. dossier objet mobilier 54003003) au centre de l'ancienne cour de l'abbaye ; restauration voûte et couverture en 1930 et 1934 ; marque de tâcheron

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; pierre de taille ; moellon ; enduit ; calcaire ; brique

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique ; ardoise ; grès en couverture ; métal en couverture

Typologie de plan

Plan en croix latine

Description de l'élévation intérieure

3 vaisseaux ; sous-sol ; 2 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en pendentifs ; voûte en berceau plein-cintre ; voûte d'arêtes ; coupole en pendentifs ; en brique

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; appentis ; dôme polygonal ; croupe ronde

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier en vis avec jour, en maçonnerie, suspendu ; escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie ; escalier de distribution extérieur ; escalier en fer-à-cheval, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Eglise à 3 vaisseaux de même hauteur couverts de voûtes en pendentifs barlongues, coupole sur pendentifs à la croisée du transept ; tours clochers de façade couvertes d'un dôme polygonal en grès ; les bâtiments conventuels possèdent deux étages carrés et une couverture de tuiles ; le chevet de l'église, les sacristies et l'ensemble des bâtiments possèdent des caves voûtées d'arêtes, et plus rarement en berceau

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture (étudiée dans la base Palissy) ; sculpture ; sculpture (étudiée dans la base Palissy) ; décor stuqué ; décor stuqué (étudié dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Ordre ionique ; ordre composite ; fronton ; pot à feu ; cartouche, fleur, chute, ornement à forme végétale, fruit, volute, guirlande ; ange ; Tétramorphe

Description de l'iconographie

Sujet : ordre ionique, support : élévation intérieure et façade antérieure de l'église ; sujet : ordre composite, support : tours de façade ; sujet : fronton, support : façade antérieure de l'église ; sujet : pots à feu, support : tours de façade ; sujet : ornementation, support : extérieur tours de façade, intérieur arcs doubleau et grandes arcades ; sujet : Tétramorphe, support : croisée du transept

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1926/09/20 : classé MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Église saint Jacques classée

Référence aux objets conservés

IM54003016 ; IM54003053 ; IM54003055 ; IM54003063 ; IM54003071 ; IM54003080 ; IM54003090 ; IM54003108 ; IM54003112 ; IM54003020 ; IM54003033 ; IM54003047 ; IM54003050 ; IM54003061 ; IM54003062 ; IM54003100 ; IM54003113 ; IM54003116 ; IM54003067 ; IM54003076 ; IM54003086 ; IM54003091 ; IM54003013 ; IM54003045 ; IM54003059 ; IM54003077 ; IM54003105 ; IM54003109 ; IM54003008 ; IM54003011 ; IM54003026 ; IM54003056 ; IM54003058 ; IM54003084 ; IM54003089 ; IM54003106 ; IM54003015 ; IM54003039 ; IM54003040 ; IM54003046 ; IM54003048 ; IM54003069 ; IM54003074 ; IM54003114 ; IM54003118 ; IM54003004 ; IM54003032 ; IM54003037 ; IM54003051 ; IM54003052 ; IM54003070 ; IM54003115 ; IM54003119 ; IM54003138 ; IM54003031 ; IM54003035 ; IM54003036 ; IM54003057 ; IM54003078 ; IM54003007 ; IM54003014 ; IM54003022 ; IM54003024 ; IM54003025 ; IM54003030 ; IM54003068 ; IM54003075 ; IM54003098 ; IM54003101 ; IM54003110 ; IM54003117 ; IM54003034 ; IM54003060 ; IM54003064 ; IM54003066 ; IM54003072 ; IM54003092 ; IM54003093 ; IM54003096 ; IM54003097 ; IM54003120 ; IM54003005 ; IM54003081 ; IM54003087 ; IM54003099 ; IM54003003 ; IM54003018 ; IM54003044 ; IM54003054 ; IM54003083 ; IM54003095 ; IM54003104 ; IM54003012 ; IM54003023 ; IM54003029 ; IM54003043 ; IM54003088 ; IM54003102 ; IM54003103 ; IM54003111 ; IM54003009 ; IM54003010 ; IM54003027 ; IM54003038 ; IM54003042 ; IM54003073 ; IM54003082 ; IM54003094 ; IM54003017 ; IM54003019 ; IM54003028 ; IM54003041 ; IM54003065 ; IM54003006 ; IM54003021 ; IM54003049 ; IM54003079 ; IM54003085 ; IM54003107 ; IM54004035 ; IM54003173 ; PM54001641 ; PM54001639 ; PM54001640 ; PM54001643 ; PM54001642 ; PM54001644 ; PM54001636 ; PM54001634 ; PM54001635 ; PM54001638

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1991

Date de rédaction de la notice

1992

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Tronquart Martine

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Lorraine - service régional de l'inventaire général Hôtel Ferraris - 29, rue du Haut Bourgeois 54000 Nancy - 03.83.32.90.63